4 / 10
« L’idée, elle est de travailler ensemble en vue de former des enfants à l’esprit ouvert, des enfants libérés de préjugés très répandus qui prétendent qu’il faut être compétitif, agressif et dur envers les autres pour valoir quelque chose, particulièrement vis à-vis de ceux qui sont différents, étrangers, ou de ceux qui d’une certaine manière semblent faire obstacle à l’affirmation de soi-même. » Discours du pape François à l’Association italienne des instituteurs catholiques, le 5 janvier, 2018.
+

© Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA