7 / 8
Elizabeth, 31 ans : WhatsApp et travail d'école
Créer un lien de confiance sans se voir. C'est le défi que s'est lancé Elizabeth Falmagne, 31 ans. La jeune femme qui travaille dans les ressources humaines a aidé pour son travail scolaire Abdelhak, 11 ans. Suivi par l'association Le Rocher Oasis des Cité, il vit dans une cité de Grenoble. Cinq fois par semaine, grâce au miracle WhatsApp, professeur et élève se connectaient et jonglaient entre grammaire et mathématiques. "Nous avons réussi à construire  une relation étonnamment vite", se réjouit la jeune femme. Au point de continuer sa mission post-confinement.
+

© EF