Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/7
Pour cette célébration eucharistique, une statue de l'Enfant Jésus était installée sur un riche trône doré, devant l'autel de la basilique. En arrivant devant ce trône au terme de la procession d'entrée, le Souverain pontife l'a longuement encensé. L'encens qui s'élève en volutes, a-t-il expliqué dans son homélie, “symbolise la relation avec le Seigneur”, cette prière qui monte vers le ciel.
2/7
Les Rois Mages, a rappelé le successeur de Pierre, n'ont pas trouvé l'Enfant dans un palais, mais dans une “humble demeure”. En effet, le Seigneur “ne s'élève pas au-devant de la scène du monde”, car “Dieu se propose, Il ne s'impose pas ; Il éclaire, mais Il n'éblouit pas”.
3/7
Pour accueillir la “douce lumière” du Seigneur, a enseigné l'évêque de Rome, il faut ainsi “se défaire des vêtements somptueux”, pour suivre la voie de “l'amour humble”. “Seul celui qui abandonne ses attachements mondains pour se mettre en chemin trouve le mystère de Dieu”, a-t-il insisté.
4/7
Rejoindre le Christ demande donc une “ouverture radicale” en se privant de la première place, comme l'ont fait les Mages prosternés devant le petit Enfant. Il faut le faire “vraiment, pas seulement en paroles”, a mis en garde le chef de l'Eglise catholique.
5/7
6/7
Il faut donc “dépenser” son temps pour le Seigneur. En particulier, a-t-il proposé, en prenant soins des personnes “éprouvées par la souffrance”, celles qui peuvent “seulement recevoir sans rien donner de matériel” en retour. Sur celui qui le fait, a assuré le pontife, resplendira la “pauvreté lumineuse de Bethléem”.
7/7
Juste avant l'homélie, le diacre a chanté l'annonce officielle de la date de Pâques. Sommet de l'année chrétienne, cette fête aura lieu le 21 avril. De là, a été calculé que le mercredi des Cendres serait le 6 mars, l'Ascension le 30 mai, la Pentecôte le 9 juin et la fête-Dieu (Corpus Domini) le 20 juin. Le premier dimanche de l'Avent, début de la prochaine année liturgique, aura lieu le 1er décembre.