Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/10
Le sénevé (brassica negra ou moutarde noire), est une plante de la famille des brassicacées. Ses graines servent en particulier à confectionner des condiments. Elle pousse en Asie occidentale, en Europe et en Afrique du Nord. Jésus compare le royaume des Cieux au sénevé dans une célèbre parabole : la graine minuscule devient une plante majestueuse dans lequel « les oiseaux du ciel viennent et font leur nid » (Matthieu 13, 31).
2/10
Le sycomore (ficus sycomorys ou figuier d'Égypte) est un arbre de la famille des moracées. Originaire d’Afrique, il a été cultivé très tôt en Égypte et en Israël pour ses fruits qui poussent tout au long de l’année. Massif, son tronc peut faire 6 mètres de large et sa hauteur peut atteindre 20 mètres. C’est sans doute la raison pour laquelle Zachée l’escalade pour apercevoir Jésus lors de son entrée à Jéricho (Luc 19, 1-10).
© Wikimedia
3/10
4/10
La térébinthe (pistacia terebenthus, ou pistachier térébinthe) est un arbuste de la famille des anacardiacées familière des régions méditerranéennes. Sa hauteur peut atteindre trois mètres et il est connu pour la forte odeur de résine qui en émane. Cette essence est citée fréquemment dans les saintes écritures. C’est notamment dans le Val des Térébinthes que David affronte Goliath lors de la grande bataille qui opposa Israël aux Philistins (1 Samuel 17, 2).
© Wikimedia
5/10
Le lin (linum usitatissimum, ou lin cultivé) est une plante de la famille des linacées. Cultivée pour ses graines ou pour sa fibre, sa tige peut atteindre un mètre de haut. Il s’agit de la plante textile la plus anciennement cultivée. Le lin est cité plus d’une centaine de fois dans la Bible, en particulier dans l’Exode, lorsque l'Éternel demande la confection de tenues magnifiques pour consacrer Aaron et ses fils (Exode 28, 1-43).
© Wikimedia
6/10
L’aloès (aloe vera ou aloès des Barbades), de la famille des aloeacées, est cultivé depuis les temps anciens en Afrique du Nord. Elle fait partie des plantes « succulentes », grasses et charnues, adaptées aux régions arides. Elle possède de très nombreuses propriétés médicinales. On la retrouve à plusieurs reprises dans l'Écriture, en particulier après la mort de Jésus, lorsque Son corps est embaumé avec un mélange d’aloès et de myrrhe apporté par Nicodème (Jean 19, 39).
© Wikimedia
7/10
L’absinthe (artemisia absinthium ou grande absinthe), appartient à la famille des astéracées. Peu exigeante, adaptée aux milieux arides, elle possède de nombreuses vertus médicinales : elle calme les nausées, attenue les maux d’estomac ou provoque les règles. La Bible offre d’elle une vision négative : elle est associée à son amertume, voire assimilée à un poison. L'Apocalypse fait ainsi mention d’un astre, nommé absinthe, qui s’abat sur la Terre et la ravage (Apocalypse 8, 11).
© Wikimedia
8/10
L’ivraie (lolium ou zizanie) est un genre de poacée. Fréquemment considérée comme une mauvaise herbe, elle est capable d’envahir massivement un champ de blé. Elle tire son nom de l’ivresse qu’elle était supposée générer (mais c’est un champignon dont elle est souvent porteuse qui produit cet effet). Elle apparaît dans la célèbre parabole de Jésus dans laquelle il compare le royaume des Cieux à un champ de blé et l’ivraie — promise à la destruction — aux pécheurs (Matthieu 13, 24-30).
© Wikimedia
9/10
La grenade est le fruit du grenadier (punica granatum), de la famille des lythracées, qui pousse de l’Asie occidentale à l’Asie centrale. Sa consommation est très ancienne puisqu’on en a retrouvé dans des tombes égyptiennes. Les polyphénols qu’elle contient lui confèrent des vertus médicales intéressantes, particulièrement dans le champ cardiovasculaire. On la retrouve souvent dans la Bible, notamment dans le Cantique des Cantique en image de la beauté féminine (Cantique 4, 3-13).
© Wikimedia
10/10
Le nard (nardostachys grandiflora) appartient à la famille des valérinacées. Le rhizome de cette plante, qui pousse dans les contreforts de l’Himalaya, en Inde, permettait de produire un parfum réputé très précieux sous l’Antiquité. C’est du nard que Marie de Béthanie répand sur les pieds de Jésus avant de les essuyer avec ses cheveux, ce qui suscite l’indignation de Judas Iscariote (Jean 12, 3).
© Wasanajai/Shutterstock