4 / 14
Bénédiction de Lyon
Bénir la capitale des trois Gaules, c'est aussi bénir la France entière. Mgr Michel Dubost, évêque administrateur du diocèse, a repris ce geste qui a lieu chaque année, le 8 septembre, lors du vœu des échevins. Une tradition qui remonte à 1643, année lors de laquelle la ville de Lyon est ravagée par la peste. Les échevins se tournent vers la Vierge, lui promettant que si l’épidémie s’arrête, ils monteront chaque année en procession dans une petite chapelle située sur la colline de Fourvière et lui offriront un cierge de sept livres et un écu d’or. Miraculeusement, la peste disparaît de la ville, et les échevins choisissent le jour de la fête de la Nativité de la Vierge, le 8 septembre 1643, pour honorer leur promesse.
+

© Mgr Gobilliard