6 / 15
Calixte (du grec : le plus beau). Saint Calixte Ier était à l’origine un esclave chrétien. Son maître lui avait donné à gérer une banque, qu’il mit en faillite. Affolé, il prit la fuite, fut rattrapé et condamné aux mines de soufre en Sardaigne. Il travailla durant 3 ans à l'extraction du minerai, faisant preuve de dévouement auprès des autres bagnards. Marcia, la maîtresse de l'empereur de l'époque, Commode, était chrétienne et connaissait le jeune Calixte, et obtint qu'il fût libéré et affranchi vers 190. (1/2)
+

© Shutterstock