12 / 14
Zurbaran, saint Luc en peintre devant la Crucifixion, 1635-1640, Madrid, Musée du Prado
12e station, Jésus meurt sur la croix : "Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : c’est achevé et, inclinant la tête, il remit l’esprit." Le Christ, cloué sur une croix porte un linge blanc lumineux, qui lui ceint la taille. On peut admirer la maîtrise du peintre dans la représentation du corps : les muscles sont parfaitement bien dessinés. Le visage fin s'incline sur l'épaule gauche pour signifier que son esprit s'en est allé. La souffrance semble dépassée.
+

© Domaine public