2 / 10
Luca Cranach, "Salomé avec la tête de saint Jean-Baptiste", vers 1530, Esterházy Collection
Le peintre se concentre ici, uniquement sur la figure de Salomé, richement vêtue. Figurée dans une position quasi hiératique, le peintre semble avoir, davantage, voulu réaliser un portait de Salomé que représenter le martyre de Jean-Baptiste. La vision crue du saint décapité, les yeux encore ouverts, contraste avec le visage serein et angélique de Salomé.
+

© Domaine Public