7 / 9
La grande repentie
Les représentations de Marie-Madeleine en fervente pénitente sont certainement les plus belles et les plus émouvantes. Un thème que Greco a mainte fois illustré et qui a connu un succès fulgurant après le Concile de Trente. Isolée dans une grotte, Marie-Madeleine a les yeux levés vers le Ciel qui commence, tout doucement, à s'éclaircir. La main droite sur le cœur, en signe de repentance, elle touche, avec celle de gauche, un crâne, symbole de vanité. En dessous se devine la Bible sainte. Près de son visage, la branche de lierre symbolise sa fidélité au Christ.
+

© Julian Kumar / Godong