Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/11
SAINT SEBASTIEN : C'est certainement l'un des plus célèbres martyrs romains. Officier dans l'armée de Dioclétien au IIIe siècle, il tenta de cacher qu'il était chrétien. Malheureusement, il fut découvert. Refusant d'abjurer, il fut condamné par l'empereur. Lié nu à un arbre, il servit de cibles à ses propres soldats qui lui envoyèrent des flèches dans tout le corps.
2/11
SAINT QUENTIN : Né à Rome, saint Quentin qui était chrétien, partit avec ses compagnons dont saint Lucien de Beauvais, pour évangéliser la Picardie. Le succès de son évangélisation provoqua la colère du préfet Rictiovare qui l'arrêta à Soissons. Il lui fit subir des interrogatoires et de nombreux supplices. Les "actes" de sa vie racontent notamment qu'on lui enfonça une broche, des épaules jusqu'aux cuisses.
3/11
SAINTE PERPÉTUE : Perpétue et sa servante Félicitée sont les premières martyres chrétiennes d'Afrique romaine. Chrétienne, Perpétue refuse de renier sa foi. Condamnée à être livrée aux bêtes avec sa servante, les deux femmes sont placées dans un amphithéâtre. Une vache cornée s'acharne sur elles sans parvenir à les tuer. Elles finissent par être égorgées.
4/11
SAINT LAURENT : Natif d'Espagne, saint Laurent fut nommé diacre du pape Sixte II et il était trésorier de l’Église. Tout comme le Pape, il fut martyrisé sous les persécutions de Valérien, au IIIe siècle. En effet, en tant que trésorier, ses persécuteurs lui demandèrent de leur livrer les richesses de l'Eglise. Il leur présenta alors, comme simple réponse, des orphelins. Furieux, le préfet le fit déchirer à coups de fouet et rôtir sur un gril.
5/11
SAINT PIERRE : Disciple du Christ partit prêcher à Rome avec saint Paul, Pierre fut arrêté par l'empereur Néron. Amené devant le préfet Agrippa, ce dernier le condamna à la crucifixion en raison de son statut d'étranger. Par humilité et ne voulant pas subir le même martyre que le Christ, il demanda à être crucifié la tête en bas.
6/11
SAINTE AGATHE : Originaire de Catane (Italie), Agathe souhaitait consacrer sa vie au Christ et rester vierge. Le préfet romain de Sicile, attiré par elle, cherchait cependant à la séduire. Résistant à ses avances, le préfet l’envoya dans un lupanar. Par chance, elle réussit à rester vierge. Elle finit par être torturée : attachée sur une colonne, la tête en bas, on lui arracha les deux seins avec une tenaille. La nuit qui suivit, saint Pierre lui rendit visite dans sa prison et la guérit. Elle finit par être trainée sur des charbons ardents jusqu’à ce que mort s’ensuive.
7/11
SAINTE CATHERINE D'ALEXANDRIE : Pour avoir refusé d’épouser l’empereur Maxence et l’avoir critiqué suite à des persécutions envers les chrétiens, la jeune princesse, convertie au christianisme, fut condamnée au supplice de la roue. Maxence fabriqua quatre roues garnies de pointes de fer destinées à déchirer et à broyer ses chairs.
8/11
SAINTE BLANDINE : Jeune esclave, sainte Blandine a été martyrisée avec d'autres de ses compagnons chrétiens à Lyon, au IIe siècle. Blandine, livrée au bourreau, ne renia jamais sa foi. Suspendue par les bras et livrée aux bêtes, les lions refusèrent de la dévorer. Elle fut ensuite flagellée, placée sur un grill brûlant, puis livrée dans un filet à un taureau qui la lança en l'air avec ses cornes.
9/11
SAINTE BARBE : Son père, païen, soucieux de la soustraire au regard des hommes, l’enferma dans une tour à deux fenêtres. Une autre légende raconte qu’il voulait la marier de force mais elle refusa pour se consacrer au Christ. Un jour, un prêtre, déguisé en médecin, s’introduit dans sa tour et la baptiste. Son père, furieux en apprenant la nouvelle, veut la mettre à mort. Elle subit de nombreux supplices : on la fouette, on déchire son corps avec des peignes de fer, on la brûle avec des lames rougies et son père finit par la décapiter de ses propres mains.
10/11
SAINTE CHRISTINE DE BOLSENE : au IIIe siècle, jeune convertie, Christine refusa de sacrifier à Apollon, brisa les idoles en or et en argent, puis en distribua les débris aux pauvres. Elle fut ensuite persécutée par son père qui la livra aux bourreaux. Fouettée, elle fut attachée à une roue qui se brisa. On tenta de la noyer dans le lac de Bolsène, en fixant une pierre de meule à son cou mais le Christ en personne vient la sauver. On la plongea ensuite dans un bain d'huile bouillant. Après d'autres supplices, on lui fend le crâne avec une hache.
11/11
SAINTE APOLLINE : Au IIIe siècle, l'empereur Dèce promulgua un édit pour obliger tous les citoyens à offrir des sacrifices aux Dieux pour la sauvegarde de l'Empire. Les chrétiens qui refusèrent de se soumettre furent persécutés par les païens. Parmi les victimes, Apolline, qui faisait partie d'un groupe de vierges consacrées, fut prise à partie. On lui fracassa la mâchoire et on lui brisa toutes les dents. Placée devant un bûcher, on la menaça de l'y jeter si elle refusait d'injurier le Christ. Refusant, elle se jeta d'elle-même dans le bûcher.