3 / 18
Sainte Christine l’Admirable (1150 - 1224) révéla ce don pendant ses propres funérailles. Son corps s’éleva jusqu’à la voûte de l’église où elle resta suspendue. "Revenue à la vie" (Christine n'était peut-être qu'en état de catalepsie) l’infortunée connut un parcours très difficile car on la regardait comme une possédée. On la vit parfois perchée en haut des arbres ou au sommet des clochers où elle tentait de se réfugier hors des regards.
+

© Patrick 3 Lopez CC