Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/12

Dimanche des Rameaux (1/3)

Face à la tentation du "triomphalisme", le Christ indique la voie de l'humilité : "se taire, prier, s’humilier", a affirmé le pape François au cours de son homélie pour la messe du dimanche des Rameaux.
2/12

Dimanche des Rameaux (2/3)

Pour atteindre le "vrai triomphe", le Christ sait qu'Il doit "faire de la place à Dieu", a indiqué le souverain pontife, et avoir une "obéissance confiante au Père". Or, pour céder cette place il faut "se dépouiller et se vider de soi-même", a-t-il insisté. "Avec la croix, on ne négocie pas, ou on l’embrasse ou bien on la rejette", a tranché le Pape.
3/12

Dimanche des Rameaux (3/3)

"Dans les moments d’obscurité et de grande tribulation, il faut se taire, avoir le courage de se taire, pourvu que ce soit un silence serein et non rancunier", a encore pointé le Pape. Si le silence peut révéler une sorte de fragilité voire d'humiliation, il faut savoir "résister" et "[maintenir] la position". En d'autres termes, "rester calmes et fermes dans la foi" et attendre "l'heure de Dieu", celle où Il descendra "dans la bataille".
4/12

Messe chrismale (1/2)

"Celui qui apprend à oindre et à bénir se guérit de la mesquinerie, de l’abus et de la cruauté", a affirmé le pape François lors de son homélie pour la messe chrismale. Comme les pauvres ou les aveugles, les prêtres sont eux aussi les "destinataires privilégiés" de l'onction du Christ, a-t-il également expliqué. "Nous, les prêtres, nous sommes le pauvre", a déclaré le pape François. "Et nous voudrions avoir le cœur de la pauvre veuve lorsque nous faisons l’aumône et lorsque nous touchons la main du mendiant".
5/12

Messe chrismale (2/2)

"Lorsque je confirme ou que j’ordonne, j’aime répandre le Chrême convenablement sur le front et sur les mains de ceux qui sont oints", a par ailleurs confié le successeur de Pierre. En faisant "convenablement" l’onction, a-t-il indiqué, le prêtre fait l’expérience du renouvellement de sa propre onction. "Nous ne sommes pas des distributeurs d’huile en bouteille", a-t-il ainsi lancé. En donnant sa vocation et son cœur, le prêtre fait l’onction en se donnant lui-même.
6/12

Jeudi saint

Le souverain pontife s'est rendu dans le centre de détention de Velletri, au sud-est en grande banlieue de Rome, afin d'y laver les pieds de détenus. "La fraternité est humble, toujours : elle est au service", a rappelé le pape François à cette occasion. Au sein de l’Église, a-t-il  souligné, l'évêque n'est pas "le plus important" mais "le plus serviteur".
7/12

Office de la Passion du Seigneur

La Croix promet le "seul renversement totalement juste et irréversible" en apportant dignité et espérance aux rejetés, a déclaré le père Raniero Cantalamessa, prédicateur de la Maison pontificale, le 19 avril 2019 lors de son homélie pour l’office de la Passion du Seigneur. Cet office était présidé par le pape François dans la basilique Saint-Pierre au Vatican.
8/12

Chemin de croix (1/2)

À Rome, en ce Vendredi saint, jour de la Passion du Christ, le pape François a présidé le chemin de croix au Colisée. Cette année les méditations ont été confiées à Sœur Eugenia Bonetti, missionnaire de la Consolata, engagée de longue date dans la lutte contre la traite humaine. "Seigneur, nous te prions : aide-nous à nous faire les prochains des nouveaux crucifiés et désespérés de notre temps", implore la religieuse.
9/12

Chemin de croix (2/2)

À l’issue des 14 stations du Chemin de croix du Vendredi Saint 19 avril 2019 au Colisée de Rome, le pape François a prononcé une longue prière, invitant à voir les "croix" du monde, parmi lesquels les migrants, les enfants "blessés dans leur innocence et leur pureté" ou encore les consacrés rejetés.
10/12

Vigile pascale (1/2)

La Résurrection du Christ vient "renverser" toutes les déceptions pour transformer "nos morts en vie", a assuré le pape François lors de son homélie de la vigile pascale du 20 avril 2019. Lors de cette célébration dans la basilique Saint-Pierre, le souverain pontife a invité chacun à enlever les "pierres" qui séparent du Seigneur.
11/12

Vigile pascale (2/2)

Le successeur de Pierre a donné les sacrements de baptême et de confirmation à huit catéchumènes – quatre Italiens, une Equatorienne, une Albanaise, un Péruvien et une Indonésienne – âgés de 21 à 61 ans.
12/12

Bénédiction Urbi et Orbi

La Syrie, mais aussi la Libye, le Yémen ou encore le Nicaragua ont été au cœur du message de paix pour Pâques du pape François prononcé le 21 avril 2019 depuis le balcon de la basilique Saint-Pierre. Pâques, a-t-il introduit, est le matin de la "jeunesse éternelle" de l’Église. La Résurrection du Christ est en effet une "vie nouvelle" pour tous, libérée de "l’esclavage de la mort et du péché". Dans les souffrances et les épreuves, a-t-il promis, "le Christ vit et reste avec nous". Après la bénédiction Urbi et Orbi, le souverain pontife a exprimé sa douleur après les "graves attentats" survenus le jour même au Sri Lanka.