Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/10
Le lys - la pureté et la virginité. Par sa blancheur le lys est le symbole de la pureté. Dès l'Annonciation, il symbolise l'Immaculée Conception, la pureté, la virginité et la fidélité éternelle. Sa symbolique mariale apparaît déjà dans le Cantique des Cantiques « Comme un lys au milieu des épines, telle est ma Dame au milieu des lys ». D’autres passages de la Bible évoquent le lys comme le symbole de la virginité et de la pureté.
2/10
La rose - le martyre et la Passion. Dans l'Antiquité, elle est la fleur des poètes et le symbole de l'amour. Pourtant, le pourpre suggère la souffrance et la douleur. Au IVème siècle, Saint Ambroise en fait le symbole de la Passion du Christ. La rose rouge devient l'emblème des martyrs.
3/10
La rose blanche - symbole de Marie. Saint Bernard de Clairvaux associe la rose à la Vierge. Dans son Sermo Beata Maria, il écrit : « Marie a été blanche par sa virginité, vermeille par sa charité, blanche par sa chair, vermeille par l'esprit. » Dans la Légende Dorée, Jacques de Voragine, associe la rose à l'Assomption. Il écrit le magnifique symbole du tombeau de la Vierge qui se couvre de roses au moment où elle monte au ciel.
4/10
L'ancolie - la colombe de l'Esprit Saint. Cette fleur aux cinq pétales est comparée à cinq colombes, d'où son nom de colombine ou de la colombe de l'Esprit Saint. Elle symbolise l'amour divin et les dons de l'Esprit Saint. Un autre nom donné à l’ancolie : celui des « Gants de Notre-Dame ». C’est ainsi que l’on nomme certains bouquets dont les fleurs sont composées de cinq sortes de cornets aux pétales prolongés en éperon. Elles représentent la main de la Vierge.
5/10
La violette - la modestie et l'obéissance. La violette incarne la modestie, l'humilité et l'obéissance – les premières vertus monastiques ! Elle est aussi le symbole de la Vierge Marie qui est humble et modeste. Avec ses cinq pétales, cette fleur évoque encore la Passion du Christ – les cinq plaies du Christ. Ses trois couleurs rappellent la Trinité.
6/10
Iris - la royauté du ciel. Les trois étoiles de cette fleur représentent la Trinité - sa tige, le sceptre royal. L’Iris est associée au Christ, elle exprime la royauté du ciel. Elle est aussi un des symboles de la Vierge Marie.
7/10
L'HYSOPE : selon sainte Hildegarde : « L'hysope est bonne dans tous les aliments. Se savourant mieux cuite ou réduite en poudre que crue, elle rend le foie plus capable de rendement et purifie aussi un peu les poumons ».
8/10
Le Fraisier des bois - l'innocence et l'humilité. Se cachant discrètement dans les herbes, il symbolise l'humilité et les bonnes actions cachées. Sa fleur blanche incarne la pureté. Sa feuille trilobée - la Trinité. Son fruit rouge - la Passion. Il est associé à la Résurrection, car il pousse au printemps.
9/10
Le Chardon-Marie - la vertu. Symbole de la terre vierge, puis par extension de la femme vierge, il est l’image de la vertu protégée par ses piquants. Ses larges feuilles auraient été tachées de blanc lorsque la Vierge Marie, voulant soustraire l’enfant Jésus aux soldats d’Hérode, se dissimula sous un bosquet de chardons où elle l’allaita.
10/10
L’angélique - herbe des Anges. L’angélique est aussi appelée « racine du Saint Esprit » ou « herbe des Anges » ou « herbe Archangélique ». Elle doit son nom à l’odeur suave qu’elle répand mais aussi à une légende biblique selon laquelle Raphaël, l’Archange de la Guérison, aurait révélé aux hommes ses vertus bénéfiques et exceptionnelles.