8 / 8
Claire de Castelbajac (1953-1975), dès son plus jeune âge, Claire a conscience que sa vie de baptisée doit rimer avec le mot « sainteté ». À 8 ans et demi, elle dit à son papa : « Papa, vous savez ce que je veux être plus tard ? […] Je veux être sainte, voilà ! ». Une sainteté concrète, quotidienne, qui la tourne vers Dieu et vers son prochain. Elle est morte à l’âge de 21 ans, après avoir été, dans le tourbillon de sa jeune vie, « une louange vivante à Dieu ». Sa mort a bouleversé tous ceux qui l'ont connue. De plus en plus aimée en France et au-delà, par les jeunes surtout, on attribue à son intercession de nombreuses grâces divines. Son procès en béatification est entre les mains de Rome depuis 2008.
+

© Claire de Castelbajac