6 / 8
Matthieu Henri Planchat (1823-1871), un autre frère de Saint Vincent de Paul, épris de piété et de charité. Il collabore aux Œuvres de la nouvelle communauté aux côtés de Jean-Léon Le Prevost. On le surnomme le « chasseur d’âmes » pour son zèle à chercher les brebis égarées. Malgré une santé précaire, il se sacrifie corps et âme à la jeunesse, aux familles ouvrières, et aux émigrés. Il est arrêté le Jeudi Saint 6 avril 1871 par les Communards et fusillé fin mai avec d’autres victimes. Ses restes reposent à la chapelle des reliques de l’église Notre-Dame-de-la-Salette de Paris. Son procès en béatification a été ouvert en 1897, en même temps que celui de 4 religieux de Picpus (Congrégation des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie) Ladislas Radigue, Polycarpe Truffier, Marcellin Rouchouze et Frezial Tardieu.
+

© Public Domain