Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
1/12

Père Hervé de Penfentenyo, un curé chez les Incas

Le père Hervé de Penfentenyo vit depuis 2012 auprès des pauvres dans une région rurale du Pérou. Il y exerce son apostolat au sein des établissements scolaires et visite les habitants chez eux. Après plusieurs expériences à Point-Cœur au Brésil, et à l’Arche de Jean Vanier, il a répondu « oui » lorsque son évêque lui a fait savoir qu’il pensait l’envoyer au Pérou. « Cet envoi en mission qui n’a pas été choisi personnellement est une réelle garantie de paix, de force et de joie ! », assure-t-il avec force.
2/12

Sœur Judith et sœur Marie-Jeanne, en mission au pays des cow-boys

Arrivées à Kansas City il y a onze ans, sœur Judith et sœur Marie-Jeanne y sont témoins de la Providence divine dans un quartier défavorisé. Membres de la congrégation des Petites sœurs de l’Agneau, elles mendient chaque midi leur repas, frappant à la porte des gens en signe de ce Dieu qui se fait mendiant et qui s’abaisse. "Derrière chaque porte, il y a une histoire dramatique. Mais la foi n’a pas été mise dehors" confient-elles à Aleteia.
3/12

Sœur Nadège, les femmes d’abord

« Je suis prête à aller partout où la mission m’appelle ». Tel est le credo de sœur Nadège qui, à seulement 28 ans, a déjà une sacrée expérience missionnaire. Originaire du Burkina Faso, la jeune religieuse fait partie de la Congrégation Notre-Dame des Apôtres, particulièrement tournée vers les femmes et les enfants. Missionnaire en Côte d’Ivoire, au Bénin ou au Togo, elle s’est surtout occupée des femmes en situation de grande précarité, dont les prostituées.
4/12

Will Conquer, le missionnaire des temps modernes

Jeune missionnaire âgé d’à peine 30 ans, le père Will Conquer, prêtre des MEP, a soif d’annoncer l’Évangile aux Nations, et particulièrement aux Asiatiques. « Ils n’ont personne pour leur annoncer le Christ », confie-t-il à Aleteia. « Je ne peux pas rester dans le confort de ma petite maison ». Après plusieurs missions effectuées en Inde et au Vietnam, le voilà parti depuis octobre 2019 en mission au Cambodge.
5/12

Sœur Julia Aguar, « l’ange du Bénin » au service des malades

Au Bénin depuis plus de 40 ans, sœur Julia Aguiar, infirmière de formation, a compris très tôt que Dieu souhaitait que ses compétences soient mises au service des malades. Surnommée « l’ange du Bénin », elle a été récompensée à de nombreuses reprises pour son action dans ce pays, recevant notamment un doctorat honorifique en médecine et chirurgie. Au cœur de l’engagement de sœur Julia, deux priorités : la santé des pauvres et le désir de témoigner de l’amour de Dieu pour tous.
6/12

Sœur Monique, au service des prisonniers

À 70 ans, sœur Monique Lorrain, de la communauté des xavières, rend visite chaque semaine aux prisonniers de la prison de Korhogo, en Côte d’Ivoire. « La prison est un lieu de passions. Mais même là où il y a le plus de passions, ensuite, vient la Résurrection », confie-t-elle à Aleteia. Rentrée chez les xavières à l’âge de 20 ans, elle est envoyée successivement au Tchad, puis au Cameroun, au Burkina Faso, et enfin en Côte d’Ivoire, où elle réside depuis l’année 2009.
7/12

Père Yann Vagneux, une présence amicale auprès des brahmanes et des saddhus

Le père Yann Vagneux, 43 ans, prêtre des MEP, est témoin de la foi chrétienne au milieu des hindous. Envoyé en 2012 au nord de l’Inde, le père Yann vit au bord du Gange, où aucun prêtre n’a été envoyé depuis plus de 25 ans. Là-bas, il expérimente un « ministère d’amitié » avec des personnes de religion hindoue. La conviction qui l’habite ? "Si l’Église est catholique, cela signifie qu’elle veut rencontrer tout homme."
8/12

Sœur Annarita, de la campagne italienne aux bidonvilles de Manille

Depuis 27 ans, sœur Annarita est missionnaire aux Philippines, à Mandaluyong City. Elle y vit parmi les pauvres, avec quelques sœurs de sa congrégation, la Fraternité des Petites Sœurs de Jésus. Née dans une famille modeste de cinq enfants, au nord de l’Italie, sœur Annarita a senti très tôt un appel à la vie missionnaire. Pour elle, « l’essentiel n’est pas de faire des choses grandes ou petites, mais de crier l’Évangile par notre vie.»
9/12

Père François, curé dans la « Suisse du Cambodge »

Originaire de Lille, le père François Hemelsdael, 47 ans, est missionnaire des MEP au Cambodge depuis 2007. Sa mission ? Créer du lien avec ceux qui lui sont confiés, en échangeant avec eux dans leur langue. En quelques années, il a vu de nombreuses familles animistes se convertir à la foi chrétienne. « L’animisme est une religion de peur, de crainte. Le christianisme les libère de tout cela », précise-t-il à Aleteia.
10/12

Père Émeric, homme de paix à Madagascar

Depuis 20 ans, le père Émeric Amyot d’Inville, de la congrégation des Lazaristes, accueille 400 personnes au sein du foyer qu’il gère dans une petite ville de Madagascar. "J’essaie d’être présent à tous indistinctement. Tout le monde est bienvenu chez nous", explique à Aleteia le missionnaire, qui a à cœur, comme saint Vincent de Paul, de porter la Bonne Nouvelle à la fois par la parole et par les œuvres.
11/12

Aux Philippines, sœur Sophie de Jésus et son « gang de sisters »

Depuis presque 20 ans, sœur Sophie de Jésus est en mission aux Philippines. Avec l’association ACAY, qu’elle a fondé en 2000, la missionnaire d’une cinquantaine d’années au tempérament de feu s’est mise au service de la jeunesse locale en difficulté. Elle accompagne notamment les personnes en situation de délinquance et leurs familles. Son désir le plus cher ? Aider la jeunesse à se relever et à aller de l’avant.
12/12

Père Jean-Marc Balhan, témoin de Dieu en Anatolie

Depuis l’été 2001, le père Jean-Marc Balhan est curé de la paroisse catholique d’Ankara, en Turquie. Ce jésuite de 52 ans, d’origine belge, y a été envoyé après plusieurs années de ministère en Égypte. Sa mission à Ankara est variée : visiter les communautés isolées, donner les sacrements, ou participer au dialogue inter-religieux… "Mon rôle est celui du levain dans la pâte", résume-t-il avec conviction.