4 / 10
Paris, le 10 février 2021
Il est 20h45. Joe demande à Pierre-Édouard s'il peut poser avec lui pour une photo. Alors qu'il dort chaque nuit sur le banc froid d'un arrêt de bus, les instants passés avec les bénévoles sont pour Joe une parenthèse de joie et de partage. "La chaleur et la bonne humeur que nous apportons aujourd'hui aux plus démunis me comblent de joie. Les sourires et les rires rendus nous rendent plus forts", témoigne Pierre-Édouard.
+

© Cyril Marcilhacy