Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
1/21
Sainte Apolline : vierge martyre à Alexandrie. Selon le témoignage de l’évêque saint Denis, dans une émeute, les païens se saisirent d’elle, firent tomber toutes ses dents en frappant ses mâchoires, puis menacèrent de la jeter vivante dans un bûcher si elle ne renonçait pas publiquement à sa foi. Offrant sa vie en sacrifice, elle s’élança dans le feu. Elle est la sainte patronne des dentistes, et est invoquée contre les maux de dents.
2/21
Sainte Cécile de Rome : vierge martyre romaine. Elle demeure célèbre pour les propos qu'elle tint à son bourreau : "Je ne sais où tu as perdu l’usage de tes yeux : car les dieux dont tu parles, nous ne voyons en eux que des pierres. Palpe-les plutôt, et au toucher apprends ce que tu ne peux voir avec ta vue." Elle est invoquée pour les maladies des yeux depuis, et est également la sainte patronne des musiciens.
3/21
Saint Pérégrin (ou Peregrino) Laziosi. Alors qu'il est atteint d'une gangrène à la jambe droite et qu'il ne lui reste pas d'autre solution que l'amputation, il se traîne, la nuit, jusqu'au pied d'une peinture du Christ crucifié et implore sa guérison, qu'il obtient. Il est invoqué par les malades du cancer, du sida et des maladies de longue durée.
4/21
Sainte Emérentienne : vierge martyre. Selon la légende, Emérentienne ou Emerance est morte catéchumène et martyre, lapidée sur la tombe de sa "soeur de lait", sainte Agnès. Elle est invoquée pour les maux de ventre. En Anjou, le dicton "Ste Emerance guérit du mal de la panse" a été longtemps populaire.
5/21
Saint Aubain de Mayence. Traqué par les hérétiques, il mourut décapité, à Mayence. Il est invoqué pour guérir les maux de tête violents, l'épilepsie, et les empoisonnements. 
6/21
Saint Martin de Tours : parce qu'il donne son manteau à un pauvre grelottant qu'il rencontre en plein hiver, il est invoqué pour les rhumatismes.
7/21
Sainte Renelde. Elle est décapitée par les Huns qui ravageaient la région de Saintes, en Belgique. Parce qu'on prélevait de l'eau dans une prairie appartenant à ses parents pour faire des cataplasmes et des compresses, elle est invoquée pour certains maux, pour les plaies qui ne se guérissent pas et pour les maladies des yeux.
8/21
Saint Guy. Il est invoqué en Corse pour toutes les blessures causées par les animaux telles que les morsures de chiens ou les piqûres de serpents. Il est également le protecteur des épileptiques. La "danse de Saint Guy" est le nom populaire d'une maladie touchant le système nerveux central : la chorée de Sydenham.
9/21
Saints Genou et Genitus : Genou fut envoyé avec son père Genitus évangéliser Cahors, puis Selles-sur-Nahon où il mourut. Ses reliques, abritées dans l’église de Saint-Genous, sont invoquées pour les rhumatismes . 
10/21
Sainte Marguerite d'Antioche. Reconnaissable au dragon qu'elle tient enchaîné, on l'invoque pour soigner les maux de rein et pour les accouchements.
11/21
Sainte Aldegonde. On l'invoque contre les maux dont elle eut à souffrir : maux de tête, fièvres, cancer du sein. On l'invoque également contre la mort subite et les maladies contagieuses, les crampes et les chancres. On la prie pour que les enfants marchent sans difficultés.
12/21
Saint Romuald : ermite, et fondateur des Camaldules. On le connait pour sa soif insatiable d'absolu et son ardeur infatigable à promouvoir la vie évangélique à travers l'Italie. Il est invoqué pour la guérison de troubles psychiatriques et des maladies mentales.
13/21
Sainte Oranne d'Eschweiler. Prénommée Anna à l'origine, les fidèles l'auraient nommée Ohranna soit Ohr pour oreilles (les oreilles d'Anne), suite aux miracles qu'elle aurait opérés en rendant l'ouïe aux sourds. On l'invoque pour soulager les maux d'oreilles et les vertiges.
14/21
Sainte Odile. Comme c'était encore l'usage en ces temps mérovingiens, on voulut la tuer à sa naissance parce qu'elle était née aveugle. Mais sa mère la sauva, et Odile fut accueillie par l'abbaye bourguignonne de Baume-les-Dames. On la prie pour les problèmes de vue.
15/21
Saint Avertin. Disciple de saint Thomas de Cantorbery, ou Thomas Beckett, il accompagna son évêque lors de son exil en France. Après le martyre de saint Thomas, saint Avertin revint en France et devint ermite. De toutes parts, on vient alors le consulter pour des migraines, vertiges et autres afflictions, ce pour quoi il est invoqué depuis.
16/21
Saint Ouen. On raconte qu'en tant qu'évêque de Rouen, il a soigné la surdité de nombreuses personnes. Il est invoqué pour soigner la surdité, notamment à Saint-Ouen-les-Vignes en Touraine où il est l'objet d'une dévotion particulière.
17/21
Saint Gilles. Ermite reconnaissable à son capuchon bénédictin et à la biche qui l'accompagne sur de nombreuses représentations, on l'invoque contre la panique, le mal caduc, la folie, les frayeurs nocturnes, les maux de ventre et les peurs des enfant.
18/21
Saint Blaise de Sébaste. Reconnaissable aux deux cierges croisés qu'il tient en main, on raconte qu'il sauva miraculeusement un enfant mourant d'un œdème à la gorge dû à une arête de poisson. On l'invoque contre les affections de la gorge.
19/21
Saint Georges. Martyr, on le fait couper en morceaux, jeter dans un puits, avaler du plomb fondu, brûler dans un taureau de bronze chauffé à blanc, donner en nourriture à des oiseaux de proie. Chaque fois, saint Georges ressuscite et en profite pour multiplier les miracles. À ces fioritures morbides, s'ajoute au XIe siècle, la légende de la lutte victorieuse de saint Georges contre un dragon malveillant qui symbolise le démon. On l'invoque pour soigner les maladies dartreuses (tâches cutanées).
20/21
Vénérable Matt Talbott : c'était un ouvrier irlandais. Après une longue lutte personnelle, il renonce à sa dépendance à l'alcool et est reconnu vénérable par l'Église catholique pour son courage, sa piété, la charité et par la découverte de la mortification de sa chair.
21/21
Sainte Monégonde : originaire de Chartres, elle s'en fut à Tours lorsqu'elle devint veuve et a mené une vie de prière et d'extrême simplicité, recluse auprès du tombeau de saint Martin, dans la prière, les jeûnes et les veilles. Elle guérissait les malades qu'on lui amenait. On l'invoque pour guérir des fièvres.