Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
1/12
Birmanie et Bangladesh (1/2) : À sa manière, qui est aussi très politique, le pape François a réussi un triple exploit lors de son voyage en Birmanie et au Bangladesh qui a duré du 27 novembre au 2 décembre 2017. Il n’a pas heurté de front les militaires en parlant ouvertement des exactions contre les Rohingyas, il a encouragé la ligne démocratique du "Premier ministre" Aung San Sur Kyi, et favorisé la liberté religieuse des catholiques.
2/12
Birmanie et Bangladesh (2/2) : Si le pape François a appelé au respect des droits de l’homme et des nombreuses ethnies du pays, il n’a pas manqué de souligner que parmi ces droits, la liberté religieuse est essentielle. Devant les autorités civiles, il a ainsi réaffirmé la ligne du Saint-Siège vis-à-vis de tant de régimes athées ou répressifs vis-à-vis des chrétiens à travers les siècles : la religion peut et doit être une force d’unité et de pardon.
3/12
Birmanie (3/3) : Le pape François à la rencontre de la communauté bouddhiste.
4/12
Égypte (1/3) : La visite du pape François en Égypte du 28 au 29 avril 2017 était attendue "avec joie et émotion". Il a notamment rencontré le pape copte orthodoxe, Tawadros II. Une rencontre scellée par la signature d’une déclaration commune afin de "lutter pour la sérénité et la concorde à travers une cohabitation pacifique des chrétiens et des musulmans".
5/12
Égypte (2/3) : Venant en "pèlerin de paix" dans ce pays marqué par de tragiques attentats, le pape François a célébré une messe au stade de l’aéronautique militaire du Caire en présence de milliers de fidèles catholiques, pèlerins, mais aussi orthodoxes et musulmans.
6/12
Égypte (3/3) : Des Égyptiens marchent sous un panneau de bienvenue au pape François un jour avant sa visite au Caire, le 27 avril 2017.
7/12
Colombie (1/3) : Du 6 au 11 septembre 2017, le pape François, qui a soutenu l’accord de paix signé l’année dernière avec la guérilla des Farc, s’est rendu en Colombie. Sa visite a débuté quelques heures à peine après le premier cessez-le-feu bilatéral jamais conclu avec l’ELN, dernière rébellion encore active. C’était "un voyage un peu spécial parce qu’il s’agit d’un voyage pour aider la Colombie à aller de l’avant sur le chemin de la paix", a précisé le souverain pontife lors d’une conférence de presse pendant son vol.
8/12
Colombie (2/3) : Le pape François a insisté dans son discours adressé aux autorités colombiennes sur la nécessité de ne jamais s’arrêter de chercher la paix, qui est, selon lui, "un travail toujours inachevé". Il a également rappelé qu’il était impératif de ne pas négliger la voix des laissés-pour-compte : "Le respect sacré de la vie humaine, surtout la plus faible et sans défense, est une pierre angulaire dans la construction d’une société sans violence".
9/12
Colombie (3/3) : Le 8 septembre à Villavincencio, le pape François arrive à la plaine de Catama pour y célébrer la messe du jour.
10/12
Portugal (1/3) : Plus d’un million de personnes se sont rendues les 12 et 13 mai 2017 au sanctuaire de Fatima pour le centenaire des apparitions de la Vierge Marie à trois petits bergers et la canonisation de deux d’entre eux, Francisco et Jacinta. La devise de cette 19e visite apostolique du Pape hors d’Italie : "Avec Marie, pèlerin dans l’espérance et dans la paix".
11/12
Portugal (2/3) :
Dans sa prière du 12 mai 2017 au soir, le pape s’est adressé à la Vierge Marie en un hymne filial, où il l’a nommé tour à tour "Dame au Cœur immaculé", "honneur de notre peuple", "Mère de Miséricorde", ou encore "Refuge des pécheurs". À l’image d’un fils qui dit à sa mère son amour et son admiration.
12/12
Portugal (3/3) : Le Pape et une petite fille pendant sa visite à Fatima le 13 mai 2017.