18 / 22
Verrière haute numéro 133, représente la tête de Saint Gilles. Auparavant, les vitraux fendus ou fragilisés étaient soudés au plomb pour sauver l'ensemble du motif, au détriment parfois de l'esthétique du vitrail. Les techniques actuelles ont permis aux restaurateurs de supprimer certaines marques de plomb pour redonner au vitrail son aspect visuel original. © DRAC Centre-Val de Loire
+