13 / 31
À son arrivée, le souverain pontife a pu s'exprimer dans sa langue natale et en semblait ravi. S'adressant aux jeunes qui l'acclamaient, il les a encouragés à « ne pas se laisser voler la joie et l'espérance ».
+

© Marko Vombergar | Aleteia | I.Media