9 / 10
Au XVIIe siècle, de nombreuses fenêtres sont assombries car on considère que l'obscurité encourage mieux la prière. La basilique Sainte-Sabine appartient au Patrimonio del Fondo Edifici Culto du Ministère de l'Intérieur italien.
+

© Antoine Mekary | ALETEIA