Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
1/5

L'exposition "Dessine-moi Notre-Dame"

De gauche à droite : Ulysse, 6 ans, Vadim, 7 ans, Joseph, 7 ans et Max, 8 ans, tous les quatre élèves de l'école Saint-Joseph dans le 11 arrondissement de Paris présentent leurs dessins réalisés sous la direction de leur professeur d'art, Tracy Mead. Ils ont confié à Aleteia qu'ils étaient très heureux de pouvoir décrire leurs versions de Notre Dame "dans toute sa splendeur."
2/5

L'exposition "Dessine-moi Notre-Dame"

Les quatre finalistes aux côtés de Mgr Chauvet, le doyen de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Pour lui, cette exposition - comme il a expliqué avec émotion à Aleteia - signifie tout simplement «l'espoir». "Le travail des enfants montrent à quel point ils aiment la cathédrale et que nous, adultes, nos devons faire tout pour la reconstruire."
3/5

L'exposition "Dessine-moi Notre Dame"

L'appel lancé par Mgr Aupetit a immédiatement résonné en cette jeune artiste en herbe, Annonciade, 10 ans, élève de l'école Saint-Pie X de Saint Cloud. Dès les vacances de la Toussaint elle s'est mise à travailler sur le projet. Et il faut le dire : son dessin est à couper le souffle.
4/5

L'exposition "Dessine-moi Notre-Dame"

Avec l'inauguration de l'exposition des dessins, il y a eu une autre inauguration significative, celle de la bénédiction de la statue de la Vierge à l'Enfant Jésus, qui a élu pour domicile temporaire le parvis de la cathédrale. Le doyen et l'archevêque ont appelé tous les enfants à se rassembler devant la statue en leur expliquant que lors de l'incendie, la Vierge a été l'une des statues restées intactes.
5/5

La bénédiction de la Vierge lors de l'exposition "Dessine-moi Notre Dame"

En présence des enfants, Mgr Aupetit a béni  la statue de la Vierge placée à la vue de tous, veillant sur la cathédrale, Paris et ses habitants. Elle sera de retour sur place dès que la cathédrale sera prête à l'accueillir. "Pour l'instant, tout comme les enfants, elle est un symbole d'espoir et de foi, qui semble si vital en ce moment", a encore souligné l'archevêque de Paris en clôturant ainsi la cérémonie.