Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/14
SAINT ISIDORE DE SÉVILLE (550-570), patron d'internet : saint Isidore a vécu au VIe siècle, mais on peut dire qu'il a découvert à l'époque quelque chose qui ressemblait au concept contemporain des bases de données… dans leur version manuscrite et non numérique bien-sûr. Il s'agit des Etymologiae, un ensemble d'informations rédigées avec la même logique que les bases de données actuelles. Le Conseil pontifical pour les communications sociales l'a choisi comme patron des informaticiens et des programmeurs. Il est fêté le 4 avril.
2/14
SAINT ANTOINE LE GRAND (251-356), patron des porchers : après des années passées dans le désert et de multiples combats spirituels, ce saint égyptien devient un grand guérisseur. Des foules viennent le voir, non seulement pour leurs propres maladies, mais aussi pour celles de leurs animaux. Un jour, saint Antoine remarque qu'il est suivi par un porcher. Très vite il comprend que celui-ci est aveugle. Il le guérit miraculeusement. C’est pourquoi il est devenu le patron des porchers et des éleveurs de porcs ! Il est fêté le 17 janvier.
3/14
SAINT DISMAS - LE BON LARRON (18 avant J.C.-30), patron des voleurs : le Bon Larron est, selon l'Évangile de saint Luc, un des deux bandits crucifiés de part et d'autre de Jésus Christ. L'Évangile décrit sa confession et sa conversion juste avant sa mort. Les voleurs, surtout ceux qui sont revenus dans le droit chemin, l'ont choisi naturellement comme leur saint patron. Il est fêté le 26 mars.
4/14
SAINTE VÉRÈNE DE ZURZACH (260-320), patronne des femmes de ménage des presbytères : même si elle naît en Égypte, elle passe toute sa vie sur les terres de la Suisse actuelle. Sainte Vérène sacrifie sa vie au service des pauvres et des lépreux, tout en travaillant dans un presbytère. Elle en souffre beaucoup, car le curé la soupçonne régulièrement de vols. Avec l’aide de Dieu, elle est innocentée à chaque accusation. Devenue ermite à la fin de sa vie, elle meurt vers 320. Elle est fêtée le 1er septembre.
5/14
SAINT PATRICK (385-461), patron des animaux domestiques : ce saint patron est l’évangélisateur de l'Irlande. Toute son action missionnaire est inspirée de l'expérience qu’il a vécu au temps très jeune : il a été enlevé et réduit à l’esclavage. Transporté en Irlande, il a dû élever des moutons. Ces quelques années de travail auprès de son troupeau lui ont appris l'importance de veiller sur le bien-être des animaux. Il est fêté le 17 mars.
6/14
SAINT PHILIPPE NÉRI (1515-1595) patron des humoristes et des comédiens : il était célèbre pour ses bons mots et un humour plein de finesse. Il avait d'ailleurs l'habitude de dire : « L'humour est une affaire trop sérieuse pour être traité à la légère ». Ce saint florentin est le fondateur de la congrégation de l'Oratoire. Il est une grande figure de la Réforme catholique engagée par le Concile de Trente. Connu pour sa pratique de l'humour comme l’une des meilleures manières de guider spirituellement ses proches, il donne souvent des pénitences insolites. Un jour, il demande à une femme qui vient de lui confesser sa passion excessive des potins, de disperser des plumes partout en ville et de les ramasser une à une... Il est fêté le 26 mai.
7/14
SAINT PIERRE APÔTRE, patron des abstinents alcooliques : saint Pierre est le premier disciple de Jésus. Pourtant, la tradition rapporte qu’il aurait été le responsable du manque de vin aux noces de Cana. C’est pourquoi il est considéré comme le patron des abstinents. Il y a peut être une autre raison : le jour de la Pentecôte, il est reproché aux apôtres d'être victimes d’hallucinations pour avoir bu trop de vin. Ce à quoi Pierre répond que ce n'est pas le vin mais l'action de l'Esprit saint qui illumine les participants au Cénacle (Actes 2). Il est fêté le 29 juin.
8/14
SAINT NICODÈME (1 av J.C.), patron des fossoyeurs : ce saint est l'un des premiers disciples de Jésus. C’est un pharisien qui — selon l'Évangile de saint Jean — rencontre Jésus pour écouter son enseignement (Jn, 3,1-21). Il prend ensuite sa défense lorsque Jésus est malmené par les pharisiens (Jn, 7,45-51). C'est lui qui, après la mort du Christ, achète les baumes traditionnellement nécessaires pour l'enterrement (Jn, 19,39). Voilà pourquoi il est considéré comme le patron des fossoyeurs. Il est fêté le 3 août.
9/14
SAINT GOMMAIRE (717-774), patron des maris ayant des femmes méchantes : fils du seigneur d'Emblem, un village dans le nord du Brabant, Saint Gommaire est un chevalier de la cour de Pépin le Bref. Suivant le conseil du roi, il épouse une jeune fille de famille noble. Malheureusement, celle-ci s'avère très dépensière et dissolue. De surcroît, elle est méchante voire cruelle. Malgré ses déboires conjugaux, son mari, homme droit et généreux, essaie néanmoins d'influencer sa femme pour la ramener à de meilleurs sentiments… sans résultat, hélas. Saint Gommaire décide finalement de devenir. Il est fêté le 11 octobre.
10/14
SAINTE CLAIRE (1194-1253), patronne de la télévision : cette sainte italienne, est tellement faible et malade à la fin de sa vie qu'elle n'a pas la force d'assister la messe. Un soir de Noël, sainte Claire est très triste de ne pouvoir aller à la messe de minuit. Dieu lui accorde alors une grâce très spéciale : une vision mystique lui fait comprendre qu’elle peut prier en communion avec ses autres sœurs sans être physiquement présente. Elle est la première sainte de l'histoire à avoir accès à une messe transmise en direct. Elle est devenue la patronne de la radio et de la télévision. Elle est fêtée le 11 août.
11/14
SAINT GAËTAN DE THIÈNE (1480-1547), patron des banquiers. : au XVIe siècle l'Italie souffre des guerres et des épidémies. Beaucoup de pauvres survivent à peine. Saint Gaëtan trouve la solution en créant une banque qui propose des micro-crédits sans intérêts aux plus démunis. Grâce à lui, de nombreuses personnes évitent le pire et se libèrent des griffes d’usuriers malhonnêtes. À juste titre, saint Gaëtan est considéré comme le patron des banquiers. Il est fêté le 7 août.
12/14
SAINT CHRISTOPHE (inc. - 250), patron des voyageurs et des coureurs : ce saint, un géant légendaire, avait pour métier de transporter sains et saufs les voyageurs à travers les puissants courants d’une rivière infranchissable. Il a porté l'Enfant Jésus à son tour. Surtout connu pour être le patron des automobilistes et des chauffeurs de taxi, sa force physique et les kilomètres qu'il a parcourus font de lui le patron de la sécurité en transports et celui des coureurs. C’est pourquoi son portrait figure sur les murs extérieurs de nombreuses églises, confirmant le dicton traditionnel : « Regarde Christophe et va-t-en rassuré ». Il est fêté le 21 août.
13/14
SAINT GEORGES (275-303), patron des malades des maladies vénériennes : ce saint patron de la chevalerie du royaume de Grande Bretagne, est principalement représenté comme celui qui terrasse le dragon : c’est l’allégorie de la victoire du bien sur le mal. Mais la tradition veut qu’on appelle aussi saint Georges à l’aide pour guérir les malades de la lèpre et d'autres maladies de la peau. À l'époque de l'épidémie de la syphilis, il est ainsi devenu le patron de maladies moins nobles. Il est fêté le 23 avril.
14/14
SAINT JOSEPH DE CUPERTINO (1603-1663), patron des astronautes et des aviateurs : ce moine franciscain italien avait le don de lévitation pendant sa prière individuelle mais aussi en présence des autres. Le miracle s’est même produit une fois en présence du pape - pour une lévitation d’ailleurs périlleuse puisque le saint s'est retrouvé juste au dessus de l'autel et d’immenses cierges allumés pour l'office. Les autorités de l'Inquisition ont étudié son dossier avec beaucoup de suspicion. Mais à part l'intervention divine, elle n’ont rien détecté de mauvais. Mort en 1663, Saint Joseph de Cupertino a été choisi comme patron des aviateurs et des astronautes. Il est fêté le 19 septembre.