Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/8
L’athlète anglais Jonathan Edwards, recordman du monde en triple saut depuis 22 ans refusait au début de sa carrière les compétitions qui se déroulaient le dimanche. Pendant ses heures de gloire dans les années 1990, il expliquait volontiers que la Bible jouait un rôle important dans sa vie : "c’est la manière principale par laquelle Dieu me parle. C'est elle qui me donne les directives concernant mes attitudes quotidiennes. Elle me guide aussi pour les grandes décision que je dois prendre."
2/8
L’ancien numéro 1 mondial de tennis est chrétien orthodoxe. Et le Serbe ne se prive pas de le dire publiquement. Il n’est pas rare en effet de voir Novak Djokovic invoquer Christ au cours d’une rencontre ou porter une croix autour de son cou pour témoigner de son attachement au Christ. Pour lui, ses convictions religieuses passent au premier plan : "C’est le titre le plus important de ma vie, car avant d’être sportif, je suis chrétien orthodoxe"
3/8
« Je pense que chaque athlète chrétien devrait être ouvert sur sa relation avec Dieu, comme tous les croyants. » À 37 ans, Manny Pacquiao, boxeur philippin et homme politique est le seul boxeur de l’histoire à avoir détenu des titres mondiaux majeurs, dans huit catégories différentes des poids mouches, aux poids super-welters. Il est octuple champion du monde.
4/8
Tim Tebow, ancien joueur américain de football américain évoluant au poste de quarterback s'est fait remarquer au début des années 2010 non seulement pour son talent mais aussi pour faire ostensiblement une prière à chaque fois qu’il entrait sur le terrain, toujours dans la même position, c’est-à-dire un genou à terre. Ce rituel, repris par d'autres sportifs, est désormais appelé le « tebowing » et est même entré dans le dictionnaire.
5/8
Parmi les sportifs amateurs de « tebowing » signalons le gardien de but du Real Madrid, Keylor Navas. Chrétien évangélique, il est convaincu que Dieu veille sur lui pendant certains matchs : « Dieu vient en premier dans ma tête, avant chaque match, je me mets à genoux, j’ouvre mes bras et je prie. »
6/8
Jeremy Lin évolue en NBA au poste de meneur de jeu chez les Nets de Brooklyn. C'est un chrétien fervent qui souhaite devenir pasteur dans l'avenir. Pour lui, la vraie réussite ce n'est pas d'aligner des trois points, "c’est l’amour de Dieu et le donner aux autres."
7/8
L’athlète Usain Bolt, vainqueur du 200 mètres des Jeux Olympiques de Londres en 2012, avait posté un tweet suite à sa victoire, pour exprimer sa gratitude envers Dieu. Depuis, à chacun de ses exploits, et ils sont nombreux, il n'oublie pas de rendre grâce à Dieu. L'athlète ne se sépare non plus jamais de la médaille miraculeuse de sainte Catherine Labouré.
8/8
Kamil Stoch a dédié à sa femme son titre olympique remporté cet hiver en Corée du Sud. Il a parlé d'elle en ces mots : "C’est le plus beau cadeau que j’ai reçu de Dieu. Elle est d’une grande bonté". Avec son équipe polonaise, il avait assisté à une messe improvisée dans le village des athlètes.