Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/5
Lutter contre l’arrogance et la provocation de son enfant nécessite que les parents fassent preuve à la fois de tact, de patience, de fermeté et de maîtrise de soi.
2/5
Une bonne stratégie consiste à regarder l’enfant droit dans les yeux et à dire : "Je vais prétendre que je n'ai pas entendu ce que tu viens de dire". L’enfant continuera sans doute à provoquer votre colère. Respirez ! Et ainsi, sans élever votre voix, vous pouvez dire : "Lorsque tu seras calmé, nous pourrons parler." Et vous sortez de la pièce.
3/5
Lorsque l’enfant s’apaise, allez le chercher et engagez la conversation : "Que m'as-tu dit tout à l'heure?".
4/5
Si l’enfant s’apprête à réitérer ses récriminations, il est important que vous le coupiez net et que vous lui disiez avec fermeté : « Je comprends ce que tu ressens, mais pour commencer, tu ne me parles pas comme ça, parce que toi et moi, nous ne sommes pas pareils. Je suis ton père/ ta mère, et je ne te laisserai pas parler ainsi ».
5/5
S'il manque à nouveau de respect, le moment est sans doute venu de réduire certaines permissions. Il apprendra ainsi à assumer les conséquences de ses actes.