Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
1/5
Lutter contre l’arrogance et la provocation de son enfant nécessite que les parents fassent preuve à la fois de tact, de patience, de fermeté et de maîtrise de soi.
2/5
Une bonne stratégie consiste à regarder l’enfant droit dans les yeux et à dire : "Je vais prétendre que je n'ai pas entendu ce que tu viens de dire". L’enfant continuera sans doute à provoquer votre colère. Respirez ! Et ainsi, sans élever votre voix, vous pouvez dire : "Lorsque tu seras calmé, nous pourrons parler." Et vous sortez de la pièce.
3/5
Lorsque l’enfant s’apaise, allez le chercher et engagez la conversation : "Que m'as-tu dit tout à l'heure?".
4/5
Si l’enfant s’apprête à réitérer ses récriminations, il est important que vous le coupiez net et que vous lui disiez avec fermeté : « Je comprends ce que tu ressens, mais pour commencer, tu ne me parles pas comme ça, parce que toi et moi, nous ne sommes pas pareils. Je suis ton père/ ta mère, et je ne te laisserai pas parler ainsi ».
5/5
S'il manque à nouveau de respect, le moment est sans doute venu de réduire certaines permissions. Il apprendra ainsi à assumer les conséquences de ses actes.