6 / 6
Notre-Dame de la Médaille miraculeuse, à Paris
Là encore, la Vierge apparaît dans une robe blanche, dont Catherine Labouré racontera qu’elle a d’abord entendu le froufrou, et un manteau bleu le 18 juillet 1830 dans la chapelle de la rue du Bac. Marie s’assoit sur le fauteuil juste à côté de la religieuse. La Sainte Vierge désigne de la main l’autel où repose le tabernacle et dit: « Venez au pied de cet autel. Là, les grâces seront répandues sur toutes les personnes qui les demanderont avec confiance et ferveur. » Quatre mois plus tard, la Vierge apparaît à nouveau à Sœur Catherine, debout, les pieds posés sur un globe représentant le monde entier. Elle écarte les mains et se doigts étincellent de mille feux, symboles des grâces qu’elle répand. Les pierreries qui ne brillent pas « figurent les grâces que l’on oublie de demander ». Cette vision s’inscrit dans un ovale, avec l’invocation : « O Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous », modèle de médaille que la Vierge demande de faire frapper. Chaque année, ce sont près de deux millions de visiteurs qui franchissent les portes de la chapelle de la rue du Bac, où le fauteuil dans lequel s’est assise la sainte Vierge est toujours visible, à droite de l’autel.
+

© By Isogood_patrick | Shutterstock