2 / 6
Notre-Dame d’Aparecida, au Brésil
À l’origine, elle ne mesure que 40 centimètres et est une simple statue en terre cuite. Pourtant, plus de huit millions de pèlerins se rendent chaque année à ses pieds dans le sanctuaire d’Aparecida, situé dans l’état de San Paolo, à une centaine de kilomètres de Rio de Janeiro. Son histoire commence le 12 octobre 1717 lorsque des pêcheurs, cherchant à honorer la visite du gouverneur de la province de Sao Paulo par une pêche conséquente, lancent leurs filets dans le rio Paraiba. Après plusieurs tentatives infructueuses jusqu’à Porto Itaguaraçu, ils pêchent une statue sans tête, avec les mains jointes, de la Vierge Marie. Quelques minutes plus tard, ils prennent dans leurs filets son visage souriant, avec de beaux cheveux mêlés de fleurs. L’un des pêcheurs ramène la statuette chez lui, et les gens du voisinage viennent la prier. Au vu des grâces qu’elle répand, sa renommée se répand dans toute la région, puis dans tout le Brésil, dont elle devient la sainte patronne. La simplicité de cette Vierge sauvée des eaux fait dire au recteur du sanctuaire que « les plus déshérités se sentent ici chez eux ».  
+

© By Davi Correa | Shutterstock