Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/11

Bienheureuse Isabelle de France et saint Louis

Isabelle de France est connue par avoir été très pieuse tout au long de sa vie. Elle vivait avec sa famille au Palais mais consacrait beaucoup de temps à soulager les plus pauvres. Elle refusa de se marier avec le fils de l’empereur Frédéric II. À la mort de sa mère, Blanche de Castille, elle décida de vivre à l’écart du monde et passa le reste de sa vie dans une modeste maison près du couvent de Longchamp qu’elle avait fondé pour les clarisses. Sans prononcer de vœux, elle mena cependant une vie de prières jusqu’à la fin de ses jours.
2/11

Sainte Marcelline et saint Ambroise de Milan

Saint Ambroise était évêque de Milan. Il est également connu pour être docteur de l’Église et l’un des quatre Pères de l’Église. C’est auprès de lui qui saint Augustin se convertit au christianisme. Sa sœur Marcelline, également religieuse, suivit son frère à Milan après avoir été consacrée à Rome. Toute leur vie, ils échangèrent de nombreux courriers et saint Ambroise dédia son traité "De virginibus" à sa sœur.

 
3/11

Saint André et saint Pierre

Saint André était le frère de saint Pierre et le premier à rencontrer Jésus juste après le baptême de ce dernier dans le Jourdain. André fut appelé par le Christ à le suivre alors qu’il était en train de jeter ses filets dans le lac de Tibériade en compagnie de son frère. Pierre, de son vrai nom Simon, fut l’apôtre privilégié du Christ et le dirigeant de la première communauté chrétienne après l'Ascension du Christ. La Tradition chrétienne le considère comme le premier évêque de Rome.
4/11

Sainte Scholastique et saint Benoît

Sœur jumelle de saint Benoît, Scholastique se consacra à la vie monastique et adopta la règle de son frère dans le monastère qu’elle avait fondé. Une fois par an, ils se retrouvaient dans une petite maison située à mi-chemin. Lors de la dernière rencontre, Scholastique se sachant proche de la fin, demande à son frère de rester plus longtemps ce qu’il refusa au nom de la Règle. Elle pria le Seigneur et son vœu fut exaucé avec le déclenchement d’un terrible orage qui empêcha Benoît de rentrer. Trois jours plus tard, Benoît voit devant sa fenêtre une colombe lumineuse et comprend que sa sœur vient de mourir.
5/11

Sainte Marthe et saint Lazare

Saint Lazare, mentionné dans l’Évangile de saint Jean (chap.11) était le frère de Marthe et Marie. Mort depuis quatre jours, les sœurs étaient dévastées par la disparition de leur frère. Beaucoup de juifs étaient venus leur rendre visite pour tenter de les consoler. Mais aussitôt qu’elle apprit l’arrivée de Jésus, Marthe se précipita vers lui et déclara : "Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. Mais quoi que tu demandes à Dieu, même maintenant, je sais qu'il te le donnera" et Jésus répondit "Ton frère se relèvera". Demandant à ouvrir le tombeau, Jésus ressuscita Lazare qui sortit lui-même.
6/11

Sainte Haude et saint Tanguy

Sainte Haude était la fille du seigneur de Trémazan (Bretagne) et la sœur de saint Tanguy. Alors que ce dernier quitte le pays pour rejoindre la Cour, il apprend à son retour que sa sœur a déshonoré la famille. Tanguy la tue mais Haude se relève, prend sa tête dans ses mains, et rentre à la maison pour demander les sacrements. Horrifié par son geste, Tanguy se repent et entre dans la vie monastique avant de fonder son propre monastère.
7/11

Sainte Ombeline et saint Bernard

Sœur de saint Bernard, Ombeline épouse un riche seigneur et mène une vie dissolue pendant plusieurs années alors que ses frères et sœurs se sont tous retirés à l’abbaye de Cîteaux. Son frère Bernard provoque en elle un choc décisif en refusant de la recevoir le jour où elle vient lui rendre visite dans son monastère. Convertie, elle finit par suivre la voie monastique et devient moniale cistercienne à Jully-les-Nonnains (Bourgogne). Quant à saint Bernard, il fut abbé de Clairvaux et demeure célèbre pour avoir été un grand défenseur de l’ordre cistercien.
8/11

Sainte Pome et saint Memmie

On ne sait malheureusement rien de la vie de sainte Pome mais son culte est très ancien dans l’église Saint-Memmie de Châlons-sur-Marne. Son frère, saint Memmie, était justement évêque de Châlons-en-Champagne. Il fut le premier évangélisateur de cette région. Une localité et de nombreuses églises lui sont notamment dédiées.
9/11

Sainte Bénédicte Hyon Kyong-nyon et saint Charles Hyon Song-mun

Au XIX siècle, plusieurs milliers de Coréens sont victimes des persécutions religieuses en raison de leur appartenance à l'Église catholique. Parmi les martyrs, sainte Bénédicte Hyon Kyong-nyon et son frère saint Charles Hyon Song-mun. Au moins 8.000 fidèles furent tués durant cette période et cent-trois ont été canonisés le 6 mai 1984.
10/11

Cyrille et Méthode

Cyrille et Méthode, originaires de Thessalonique (Grèce) sont deux frères, inséparables depuis leur enfance. Tellement inséparables que leur amitié fraternelle est devenue une vocation commune et qu’ensemble ils ont évangélisé les peuples slaves de l’Europe centrale. En reconnaissance de leur œuvre, ils ont reçu tous les deux le titre de co-patrons de l’Europe avec saint Benoît, attribué par saint Jean Paul II en 1980.