9 / 12
Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie (26 novembre)
C’est par un décret en date du 18 mai 1962 que le bienheureux pape Jean XXIII a solennellement désigné sainte Geneviève comme patronne de la gendarmerie. « Femme forte, paisible et de grande autorité, femme qui sut rétablir l'ordre et la paix de la cité au cours des pires épreuves, Geneviève reste un repère et un exemple pour tous les gendarmes dans leur labeur, en même temps qu'elle intercède pour eux », précise le diocèse aux armées. En effet, sainte Geneviève s’est révélée pleine de force d’âme, d’espérance et de sens pratique en plusieurs circonstances tragiques où les Parisiens cédaient à la panique et au désespoir. Par exemple, en 451, Attila menaçant la ville, Geneviève, par son calme, sa confiance en Dieu et sa détermination, sut organiser la résistance et la ville fut sauvée. De même en 470, lorsque la ville était assiégée et ses habitants menacés de famine, Geneviève décida d’une expédition par la Seine jusque dans l’Aube, pour organiser le ravitaillement et, une fois encore, Paris fut libéré.
+

© Hadescom I Shutterstock