3 / 12
Saint Maurice, patron de l’infanterie (22 septembre)
Saint Maurice était à la tête de la légion thébaine, qui fut envoyée, à la fin du IIIᵉ siècle, de l’Orient vers l’Occident. Cette légion fut chargée par l’empereur Maximien de sévir contre les chrétiens. Les Thébains de la légion, chrétiens eux-mêmes, refusèrent d’obéir à cet ordre. En réaction, l’empereur ordonna alors le massacre des membres de cette unité. Le tableau du Greco représentant le martyr de saint Maurice met ainsi en avant « la foi intrépide des soldats autour de leurs chefs et le sens moral élevé de ce dernier dans le refus d’un ordre injuste au péril de sa vie », rapporte le diocèse aux armées. Ceci étant dit, le diocèse précise que « la célébration de la fête de saint Maurice dans l’infanterie n’a pas toujours l’éclat que l’on pourrait attendre, dans la mesure où de nombreuses "familles" (ou division d’arme) faisant partie de l’Infanterie célèbrent un saint patron spécifique (par exemple saint Bernard pour les troupes de montagne) ou le souvenir de combats héroïques (comme Bazeilles pour les Troupes de Marine, ou Sidi Brahim pour les chasseurs) ».
+

© Getmilitaryphotos I Shutterstock