Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/23

Vierge Marie. Patronne principale de la France (et aussi de la Pologne et l'Estonie)

En 1922, dès la première année de son pontificat, Pie XI proclame Notre Dame de l’Assomption patronne principale de la France. La fille aînée de l’Église est officiellement placée sous la protection de la Mère de Dieu. Pourquoi avoir choisi la Vierge dans le mystère de son Assomption ? Parce que c’est sous ce vocable que la France a été officiellement consacrée à Marie par Louis XIII, le 10 février 1638. Un choix qui rappelle que, pour aller vers Dieu, il est bon de passer par sa mère.

La Vierge Marie est célébrée le 15 août.
2/23

Saint Joseph. Patron de l'Autriche, de la Belgique, de la Croatie et de la Slovénie.

Selon l'évangile de saint Matthieu, Saint Joseph « était un juste ». Pourtant, les évangélistes ne nous ont rapporté aucune parole de ce "juste" : le charpentier de Nazareth en Galilée, époux de Marie, Mère de Dieu, est aussi discret que fidèle et chaste. Père nourricier et éducateur de Dieu le Fils, le saint patron des familles et des pères de famille, est devenu l’un des plus grands saints, jusqu’à être nommé, depuis 2013, dans les prières eucharistiques, après la Vierge Marie, mais avant les apôtres. Jean Paul II avait voulu que Joseph soit le patron du troisième millénaire.

Saint Joseph est célébré le 19 mars.
3/23

Sainte Cunégonde de Luxembourg (975-1033). Patronne du Luxembourg.

Née vers 975 à Wettenberg, reine de Germanie, duchesse de Bavière puis impératrice du Saint-Empire, sainte Cunégonde devient l'épouse de l'empereur Henri II dit le Saint ou le Boiteux, avec lequel elle co-règne. Avec le consentement de son époux, elle garde la virginité dont elle avait fait le vœu avant son mariage.Tout au long de son co-règne, elle comble l'Église de bienfaits. Après la mort de son époux, Henri II le Saint, elle décide de se retirer comme moniale dans un monastère à Bamberg. C'est là qu'elle meurt. Son corps est alors déposé près de celui de saint Henri, à Bamberg. Elle est canonisée en 1200.

Sainte Cunégonde est célébrée au Luxembourg le 3 mars.
4/23

Saint Willibrord d'Utrecht (657-739). Patron des Pays Bas (et aussi du Luxembourg).

Originaire de l'Est de l'Angleterre, il est confié par sa famille au monastère de Ripon dirigé alors par saint Wilfrid d'York. À vingt ans, il gagne en Irlande le monastère de L'Île des Saints. En 690, on l'envoie évangéliser la Frise avec onze moines anglo-saxons. Il se lie d'amitié avec le père de l'empereur Charlemagne, Pépin le Bref qu'il convertit et qui, désormais, le soutiendra sans faillir. Fidèle à l'obéissance de l’Église, Willibrord se rend à Rome demander au Pape Serge 1er un mandat officiel pour prêcher l'Évangile. Nommé évêque d'Utrecht, il fonde l'abbaye d'Echternach au Luxembourg et c'est à partir de là qu'il accomplit des missions en Frise et au Danemark. Il revient à Echternach où il est enterré et vénéré par un pèlerinage depuis le XIVe siècle et encore de nos jours.

Saint Willibrord est célébré aux Pays Bas et au Luxembourg le 7 novembre.
5/23

Saint Léopold III d'Autriche (1073-1136). Patron de l'Autriche.

Margrave d'Autriche, apparenté à l'empereur Frédéric Barberousse, il gouverne son pays très soucieux des responsabilités civiles qui sont les siennes. Connu pour sa grande charité, il transforme son palais en asile pour les pauvres et les orphelins. Il introduit le monachisme cistercien en Autriche et fonde la célèbre abbaye bénédictine de Mariazell. Surnommé le Pieux dès son vivant, homme de paix, ami des pauvres et du clergé, il meurt en 1136.

Saint Léopold est célébré en Autriche le 15 novembre.
6/23

Saint Meinard (---1196). Patron de la Lettonie.

D'abord chanoine régulier en Germanie, il prend la route à un âge déjà avancé pour évangéliser le peuple de Lettonie. Il construit en 1184 une église sur une île, près d'Iskill et, ordonné évêque par le pape Clément III, il établit avec vigueur les fondements de la foi chrétienne dans cette région. Neuf siècles plus tard, lors de sa visite apostolique du 8 septembre 1993, le pape Jean Paul II a décidé de restaurer le culte de saint Meinard, patron de la Lettonie.

Saint Meinard est célébré le 11 octobre.
7/23

Saint Henri d'Uppsala (---1157). Patron de la Finlande.

Martyr, saint Henri d'Uppsala est anglais de naissance, comme bien des évangélisateurs de la Scandinavie. Il est d'abord apôtre en Norvège, puis en Suède où il est sacré évêque d'Uppsala en 1153 par Nicolas Breakspeare, son compatriote, qui deviendra Pape sous le nom d'Adrien IV. Il dirige l'Église d'Uppsala avec le plus grand zèle jusqu'au jour où, au sortir de sa messe, à Turku, il est assassiné par un opposant à la réforme qu'il entreprenait dans cette Église. Il est canonisé en 1158 par la voix populaire.

Saint Henri est célébré en Finlande le 20 janvier.

 
8/23

Saint Jacques le Majeur (- 44). Patron de l'Espagne.

Saint Jacques le majeur, un des Apôtres du Christ, est le frère de saint Jean l'Évangéliste. Ils sont tous les deux pêcheurs sur le lac de Tibériade, compagnons de Simon et d'André. Saint Jacques est dans la barque de son père et répare les filets quand Jésus, passant sur le rivage, dit à son frère et lui : "Suivez-moi." Il est témoin, avec Pierre et Jean, de la Transfiguration du Seigneur et aussi de son agonie. Décapité par ordre du roi Hérode aux environs de la Pâque en 42, il est le premier des Apôtres à recevoir la couronne du martyre.
Son corps aurait été découvert dans un champ grâce à une étoile : le campus stellae, devenu Compostelle. Après Jérusalem et Rome, c'est le lieu d'un des plus célèbres pèlerinages de la chrétienté au Moyen Age et de nos jours encore.

Saint Jacques est célébré le 25 juillet.
9/23

Saint Anschaire de Brême (801-865). Patron du Danemark.

Anschaire de Brême est un homme d'Église du Moyen Âge. Archevêque de Hambourg et évêque de Brême, il est le premier représentant de l'Église à tenter de christianiser la Scandinavie. Il est envoyé par le pape Grégoire IV comme légat pour toute l'Europe du Nord. Il annonce l'Évangile à de nombreux peuples au Danemark et en Suède où il établit l'Église du Christ malgré des difficultés qu'il tente de surmonter jusqu'à ce que, épuisé par ses travaux, il meurt à Brême en 865.

Saint Anschaire est fêté le 3 février.
10/23

Saint Barnabé (Ier siècle). Patron de Chypre.

L'apôtre Barnabé est un lévite originaire de Chypre. Il nous est connu par le livre des Actes des Apôtres. Juif originaire de Chypre, il est un chrétien des toutes premières communautés de l'âge apostolique. Il accepte de mettre tous ses biens à la disposition de l'Église et surtout, discernant le charisme de Paul, il a l'audace d'introduire cet ancien persécuteur de chrétiens auprès des apôtres. Envoyé par l'Église de Jérusalem à Antioche en Syrie, il découvre que les païens accueillent avec joie la Bonne Nouvelle de Jésus. Associant Paul à cette annonce de l'Évangile, Barnabé favorise sa vocation missionnaire. Sa vie montre que l'Église est missionnaire et catholique (universelle) dès ses origines.

Saint Barnabé est célébré le 11 juin.

 
11/23

Saint Boris (---907).Patron de Bulgarie.

Né et élevé dans le paganisme, le prince Boris est instruit de la foi chrétienne grâce à l'influence d'une de ses sœurs. Il se tourne d’abord vers les princes latins à l'occasion d'une alliance militaire avec les Francs, mais il préfère finalement Byzance. Avec son armée et son peuple, il est baptisé en 864. Par la suite, le patriarche de Constantinople lui envoie des missionnaires pour établir une Église. Il envisage d'abandonner les affaires du royaume, mais son fils rétablit le paganisme. Boris le chasse et y installe son fils chrétien Syméon. Ensuite il entre dans la vie monastique jusqu'à la fin de sa vie. Il est le saint patron de la Bulgarie.

Saint Boris est célébré en Bulgarie le 2 mai.
12/23

Sainte Brigitte de Suède (1303-1373). Patronne de la Suède.

Mariée toute jeune au prince Ulf, mère de huit enfants qu'elle éduque dans la plus grande dévotion, elle entreprend après la mort de son mari de nombreux pèlerinages en divers lieux saints. Elle écrit beaucoup pour la réforme de l'Église. Canonisée en 1391, elle est une figure remarquable de l'histoire européenne qui montre comment le christianisme a profondément imprégné la vie des peuples du continent... En la proclamant en 1999 co-patronne de l'Europe, Jean-Paul II exprime le vœu que sainte Brigitte "intercède en faveur de la pleine unité des chrétiens".

La Sainte Brigitte est célébrée 23 juillet.
13/23

L’archange Saint Michel. Patron de l'Allemagne (au côté de saint Boniface).

14/23

Saint Paul (1er siècle). Patron de la Grèce et de Malte.

15/23

Saint Martin (316-397) Patron de l'Estonie.

16/23

Sainte Catherine de Sienne (1347-1380). Patronne de l'Italie (au côté de saint François d'Assise).

17/23

Saint Georges (vers 275-303). Patron de Grande-Bretagne.

18/23

Notre-Dame des Douleurs. Patronne de la Slovaquie.

19/23

Saint Casimir (---1484). Patron de la Lituanie et de la Pologne.

20/23

Saint Wenceslas (907-929). Patron de la Tchéquie.

21/23

Saint Patrick (---461). Patron de l'Irlande.

22/23

Saint Antoine de Padoue (1195-1231). Patron du Portugal.

23/23

Saint Étienne 1er de Hongrie (975-1038). Patron de la Hongrie.

C'est Étienne Iᵉʳ qui fonde le royaume de Hongrie dont il devient le roi en 1001. Il est le premier à consacrer un royaume à la Vierge Marie. Baptisé lors de la conversion de son père vers 982, il consacre les quarante années de son règne à organiser et christianiser son nouveau royaume. Il fonde huit évêchés et de nombreux monastères, faisant venir des missionnaires de Bavière ou de Bohême, construisant de nombreuses églises pour les fidèles. Il laisse le souvenir d'un grand roi, d'un homme irréprochable d'une immense bonté. Il est canonisé en 1083 pour l'évangélisation de son pays.

Saint Étienne est célébré le 16 août.