4 / 9
Sainte Catherine de Sienne, anorexique
L'ascétisme de sainte Catherine (1347-1380) est extrême. Pendant les années où elle vit enfermée chez elle, la future sainte réduit progressivement son alimentation. Aujourd'hui, on n'hésiterait pas à parler d’anorexie pour un pareil cas. Mais Catherine recherche en réalité une vie purement spirituelle qui la conduit à se détacher de toute forme d’alimentation, une pratique constante de la vie de tous les chrétiens au Moyen Âge. Une sorte de protestation contre ce qu’on appelle aujourd’hui la société de consommation.
+

© CC/Wikimedia