4 / 5
Le râteau de saint Martin à l'empereur Maxime
Saint Martin, alors évêque de Tours, eut l'audace de refuser l'invitation de l'empereur Maxime à partager sa table. Car celui-ci a usurpé le trône de son prédécesseur assassiné, et toutes les démonstrations de piété dont il fit preuve pour faire oublier l'illigitimité de son pouvoir n'ont pas ébloui saint Martin. Se confondant en excuses, l'empereur obtint finalement de l'évêque qu'il participe au repas, où il reçût de sa part une autre leçon d'humilité. Comme le voulait l'usage, le prince passa la coupe à l'évêque qui, au lieu de la lui rendre, la tendit d'abord au prêtre qui l'accompagnait. De la cape à la coupe, saint Martin a décidément allié charité et fermeté.
+

© By Fulcanelli | Shutterstock