3 / 5
La gifle du bouillant saint Nicolas
Saint Nicolas, aussi populaire en Orient qu'en Occident est réputé pour sa bonté ; c'est pourquoi il devint le patron des enfants. Mais il n'a pas distribué que des friandises, Arius peut en témoigner : celui-ci était un prêtre qui défendait que Jésus était humain plus que divin, sans être de même nature que le Père. Lors du Concile de Nicée, saint Nicolas décrocha une gifle à Arius, défendant ardemment la divinité du Christ contre des propositions déclarées hérétiques par les autorités du Concile.
+

© Fr Lawrence Lew-CC