Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/8

Saint Hubert

Marié à la fille du roi Dagobert, Hubert (mort en 727) est de sang royal, probablement apparenté à Charles Martel. Les chroniqueurs le décrivent comme un jeune homme frivole et incroyant qui mène une vie "peu édifiante". Passionné par la chasse, il en oublie ses devoirs. Jusqu'à un certain Vendredi saint où, selon la tradition, un cerf portant une croix lumineuse lui apparaît au milieu des bois, l'invitant à se convertir. S'il ne s'agit que d'une légende, Hubert abandonne cependant le duché d’Aquitaine à son frère pour se consacrer totalement à Dieu, devenant le saint patron des chasseurs.
2/8

Sainte Angèle de Foligno

Née à Foligno (Italie) dans une famille riche, rien ne laissait supposer qu’Angèle (1248-1309) deviendrait l’une des premières grandes mystiques de l’Église catholique. Mariée très jeune, elle mène une vie mondaine, loin de Dieu, et abandonne la pratique des sacrements. Elle se convertit brutalement à l’âge de 37 ans mais n'ose avouer toutes ses fautes en confession. C'est alors qu'elle reçoit une vision de saint François d'Assise. L’Église la considère comme "l’une des plus belles incarnations de l’idéal franciscain".
3/8

Saint Anselme de Cantorbéry

Originaire du Val d’Aoste (Italie), Anselme (mort en 1109) est attiré par la vie monastique à l'âge de 15 ans. Mais son adolescence le fait changer d’avis et c'est plutôt la vie mondaine qui l'attire, bien plus amusante, lui semble-t-il. À la mort de sa mère, il part en France "à la recherche du plaisir". Cependant, sa vocation se réveille alors qu'il a 27 ans et il rentre au monastère. Connu pour sa douceur, il est nommé évêque de Cantorbéry (Angleterre) quelques années plus tard.
4/8

Sainte Giacinta Marescotti

Originaire du Latium (Italie), Giacinta (morte en 1640) est la fille du seigneur de Mariscotti. Jugeant qu'elle doit être religieuse, celui-ci l'oblige à entrer de force chez les franciscaines de Viterbe où elle scandalise ses sœurs de communauté par ses mondanités, sa frivolité et les nombreuses visites qu'elle reçoit. Jusqu'au jour où, malade, elle a l'occasion de réfléchir et de méditer sur sa vie. À partir de ce moment-là, sa vie est transformée.
5/8

Bienheureux César de Bus

Originaire de Cavaillon (Vaucluse), César (mort en 1607) vit à la cour de Catherine de Médicis. Il participe d'ailleurs au massacre de la Saint-Barthélémy. Il quitte Paris à l'arrivée d'Henri IV. C'est à Avignon, où il participe à la messe quotidienne, qu'il se convertit. Il renonce alors à sa vie de gentilhomme aisé et devient prêtre. Il fondera la Congrégation des Pères de la Doctrine chrétienne, dédiée à l'enseignement catéchétique et scolaire des jeunes.
6/8

Sainte Xénia de Saint-Pétersbourg

Mariée à un brillant colonel de la Garde impériale de Saint-Pétersbourg, Xénia Grigorievna (morte en 1806) mène une vie mondaine au sein de l'aristocratie impériale. Cependant, la mort de son époux marque un tournant et sa vie change alors radicalement. Elle quitte ses richesses et se tourne vers les pauvres, leur distribuant tous ses biens.
7/8

Saint François d'Assise

Fondateur des frères mineurs, il a la réputation d'avoir été un sacré fêtard. Né à Assise, François Bernardone (mort en 1226), est un jeune homme turbulent dont la jeunesse est mouvementée. Sa conversion se fait par étapes. Il est connu pour sa façon toute personnelle de louer Dieu pour sa création, que l'on retrouve dans le célèbre Cantique des créatures.
8/8

Sainte Hombeline

Sœur de saint Bernard, Hombeline (ou Ombeline) épouse un grand seigneur. Très fortunée, elle mène une vie dissipée, alors que son père et ses six frères se sont consacrés à Dieu à l’abbaye de Cîteaux (Côte-d'Or). Un événement vient cependant l’ébranler et remettre en cause la vie mondaine qu'elle a choisie. Un jour qu'elle vient en grand équipage rendre visite à son frère au monastère, celui-ci refuse de la recevoir. Deux ans plus tard, avec le consentement de son époux, elle entre à son tour au monastère, chez les bénédictines de Jully-les-Nonnains (Yonne).