2 / 8
Sainte Angèle de Foligno
Née à Foligno (Italie) dans une famille riche, rien ne laissait supposer qu’Angèle (1248-1309) deviendrait l’une des premières grandes mystiques de l’Église catholique. Mariée très jeune, elle mène une vie mondaine, loin de Dieu, et abandonne la pratique des sacrements. Elle se convertit brutalement à l’âge de 37 ans mais n'ose avouer toutes ses fautes en confession. C'est alors qu'elle reçoit une vision de saint François d'Assise. L’Église la considère comme "l’une des plus belles incarnations de l’idéal franciscain".
+

© Public Domain