Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/8
Catherine Labouré (1806-1876) est béatifiée par le pape Pie XI en 1933. Le corps de la sainte est alors exhumé et est retrouvé en parfait état. Il est nettoyé et placé dans une châsse en bronze doré dans la chapelle de la Médaille miraculeuse de la rue du Bac. © André Leroux / Wikipédia
2/8
La béatification de sainte Bernadette (1844-1879) nécessite l'exhumation de son corps à trois reprises en 1909, 1919 et 1925. Son corps est retrouvé en état de conservation extraordinaire. Son incorruption reste néanmoins discutée puisqu'un docteur a affirmé que son corps avait été embaumé. Par ailleurs, son visage et ses mains ayant subi quelques détériorations, un masque en cire a été apposé sur ces deux parties de son corps. Son corps repose aujourd'hui dans une châsse de verre située dans la chapelle de l'ancien couvent Saint Gildard à Nevers. © Jean-Philippe Ksiazek / AFP
3/8
Le pape Jean XXIII (1881-1963) est canonisé le 27 avril 2014, en même temps que Jean Paul II. Son corps est exhumé en 2001 et est retrouvé en excellent état. Il est exposé dans un cercueil de cristal sous l'autel de la chapelle Saint-Jérôme de la basilique Saint-Pierre, avec un masque de cire pour couvrir son visage. © Wikipédia
4/8
Saint Padre Pio (1887-1968) est canonisé le 16 juin 2002 par Jean Paul II : lors de l'exhumation, son corps dégage une odeur très agréable (miroblyte) et il lui arrive de saigner lorsqu'on l'entaille. Seul son visage a été recouvert d'un masque de silicone. © Marcello Castigliego / Wikipédia
5/8
Bienheureuse Anne-Marie Taïgi (1769-1837) est une sainte italienne, mère de famille, qui a bénéficié d'extases mystiques. Son corps non corrompu repose à Rome dans la basilique Saint-Chrysogone. © Wikipédia
6/8
Sainte Madeleine-Sophie Barat (1779-1865) est une religieuse française, fondatrice de la Société du Sacré-Cœur de Jésus. Son corps est retrouvé parfaitement conservé dans son cercueil réouvert à plusieurs reprises en 1908 en vue de sa béatification. Cette fois encore, son corps est trouvé intact. Un masque du visage est alors réalisé. En 1909, le corps est déposé dans la châsse en bronze doré où elle repose depuis. Elle est canonisée par Pie XI, le 24 mai 1925. © Wikipédia
7/8
Saint Jean-Marie Vianney (1786-1859) surnommé le saint Curé d'Ars, est le saint patron de tous les prêtres. Son corps est exhumé une première fois le 12 octobre 1885 et une seconde en 1904. Le corps de ce grand saint, desséché mais entier, est alors embaumé et conservé dans une
châsse, dans le grand sanctuaire qui a été construit à sa mémoire. © FRED DE NOYELLE / GODONG / PHOTONONSTOP / AFP
8/8
Sainte Thérèse d'Avila (1515-1582) est une religieuse espagnole, réformatrice de l'Ordre du Carmel au XVIe siècle. Son corps incorrompu a été séparé et ses reliques sont désormais présentes dans plusieurs lieux :
à Rome, à Lisbonne, à Paris, et dans plusieurs lieux d'Espagne. Le reste du corps est déposé sur l'autel principal de l'église de l'Annonciation (Alba de Tormes) dans un tombeau de marbre. © Wikipédia