Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
1/7

Le massacre des Innocents

Ce panneau représentant le massacre des Innocents fait partie d'un polyptyque réalisé pour le palais archiépiscopal de Malines de Bruxelles en Belgique. Centré sur l'enfance du Christ, il a été réalisé par l'artiste en 2002.


2/7

La naissance du Christ

Ce panneau, appartenant également au polyptyque de palais archiépiscopal de Malines, est certainement le plus connu. Représentant la naissance de l'Enfant-Jésus, la figure de Joseph est ici particulièrement mise en valeur. Remarquons la douceur du visage de la Vierge Marie serrant contre elle son enfant.


3/7

L'Assomption

C'est à la demande de la congrégation des Augustins de l'Assomption à Paris, qu'Arcabas a réalisé cette étonnante Assomption, éloignée des représentations habituelles, au cours de l'année 2007. "Au cours de ma longue carrière, je n’avais jamais fait d’ Assomption. Je ne voyais pas du tout comment la représenter. Je ne voulais pas la montrer, comme souvent dans les tableaux de la Renaissance, en train de s’envoler. Il s’agit alors d’une « Ascension » et non pas d’une « Assomption » qui, je crois, veut dire, « être pris, être porté vers le haut ». J’ai donc imaginé que deux anges sont venus chercher la Vierge morte. Elle ne monte pas d’elle-même, elle est portée dans le ciel. Elle est en voyage. Et, au fond du cœur, j’ai la certitude, qu’au terme de son voyage, elle va se réveiller. (Extrait de la revue "L’Assomption et ses œuvres", n° 710 juillet-septembre 2007. Article de Bernard Jouanno.)


4/7

Ambon pour l'abbaye de Tamié (Savoie)

Outre les grands ensembles picturaux, Arcabas a également réalisé un grand nombre de mobiliers liturgiques comme cet ambon pour l'abbaye de Tamié en Savoie. Complété par un autel, des candélabres et une grande croix, ce chantier s'est déroulé entre 2003 et 2008.


5/7

Le Christ Pantocrator

Ce Christ Pantocrator, signifiant "Christ en gloire", a été réalisé pour le cul-de-four de l'église du sanctuaire Notre-Dame de la Salette (Isère) en 1989. Il fait partie d'un ensemble monumental constitué de différents panneaux décoratifs représentant les noces de Cana, la déploration du Christ et le Tétramorphe. Arcabas a également réalisé pour une des petites chapelles, deux vitraux représentant des oiseaux dans des buissons — en collaboration avec le maître verrier Christophe Berthier — le tabernacle et le mobilier liturgique.


6/7

Saint Bruno

Ce portrait de saint Bruno a été réalisé en 1990 pour le monastère de la Grande Chartreuse en Isère. Cette œuvre n'est malheureusement pas visible car le monastère est interdit au public. Une reproduction existe cependant au musée de la Correrie, situé à quelques kilomètres du monastère.


7/7

L'Assomption

Dans cette œuvre représentant la Pentecôte, l'artiste place autour de la Vierge Marie de nombreuses figures, hommes et femmes aux origines diverses, afin de rappeler que tout le monde est appelé à recevoir l’Esprit saint et à répandre la bonne nouvelle. Cette toile a été réalisée en 2005 pour le Cénacle de Lyon, situé sur la colline de Fourvière, près de la basilique.