2 / 6
Hubert Germain. Né le 6 août 1920, il prépare le concours de l'École navale au lycée Michel Montaigne (Bordeaux) au moment de la déclaration de guerre. Dès juin 1940, écartant le concours, il cherche les moyens de continuer la lutte. Il rejoint la Grande-Bretagne le 24 juin 1940 en s’embarquant à Saint-Jean-de-Luz. Engagé dans les Forces françaises libres, il est affecté sur le cuirassé Courbet où il suit les cours d'élève officier de marine. Après la campagne de Syrie à laquelle il participe, il est envoyé comme élève à l'école d'officiers de Damas en septembre 1941. En février 1942, il rejoint les rangs du 2e Bataillon à la 13e Demi-Brigade de Légion Étrangère (13e DBLE). Il participe au débarquement de Provence en août 1944 et à la libération de Toulon, de la vallée du Rhône et de Lyon. À la fin de la guerre (il est démobilisé en 1946), il est attaché de direction dans une entreprise de produits chimiques avant d’être élu maire de Saint-Chéron (Essonne) en 1953 et député de Paris en 1962. Ministre des PTT puis ministre chargé des relations avec le Parlement, il fut également Président de la société française de télédistribution de 1975 à 1982.
+

© Musée de l'Ordre de la LIbération