Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/8
Choisie par saint Honorat à l'aube du Ve siècle pour son caractère isolé, l'île de Saint-Honorat offre toujours aux moines qui l'habitent le silence et la sérénité propices au recueillement. Un havre de paix à quelques minutes de la frénétique Croisette et face à la grande sœur, l'île Sainte-Marguerite.
2/8
Dans ce cadre paradisiaque où s'épanouit la nature sauvage, 21 moines perpétuent un mode de vie communautaire, structuré autour de 4 principes fondateurs : la prière, le travail, les études et l'accueil.
3/8
La congrégation, appelée "congrégation cistercienne de l’Immaculée conception" possède plusieurs monastères à travers le monde dont Lérins est la maison-mère.
4/8
L’ensemble monastique était constitué de deux lieux de culte étroitement liés : l’église majeure, dédiée à Honorat qui se trouvait au centre, tandis qu'au nord s’élevait l’église Sainte-Marie, reliée à Saint-Honorat par une salle qui assumait des fonctions funéraires. Vendue à la Révolution française et abandonnée, l'église romane de Saint-Honorat tombe en ruines. Au XIX siècle, la nouvelle communauté cistercienne reconstruit intégralement l'abbatiale.
5/8
La tour, située au bord de la mer, est étroitement liée à la construction de l'abbaye. Les moines, qui veulent se protéger des invasions, l'érigent dès le XIe siècle. Ils aménagent à l'intérieur une cave, un abris et des dortoirs, à l’image des grands donjons construits en France à la même époque. Au fil du temps, elle perd son caractère militaire et les moines l'utilisent comme un monastère.
6/8
L’intérieur est réaménagé avec la construction de plusieurs cloîtres et d'une citerne, aboutissant dans la deuxième moitié du XVe siècle siècle à la transformation définitive en monastère fortifié, habité en permanence par des moines.
7/8
Construit sur plusieurs niveaux, le cloître de la tour offre une belle ouverture sur le ciel. Les douze colonnes de marbre avec chapiteau furent importées de Gênes en 1467.
8/8
Chaque année, plusieurs milliers de visiteurs s'arrêtent sur l'île Saint-Honorat pour profiter de son écrin de verdure et de sa sérénité. Toutes les semaines, les moines proposent des visites guidées pour faire découvrir la richesse patrimoniale et spirituelle du lieu.