5 / 15
5 juin 2018 : le CCNE rend son rapport sur les États généraux de la bioéthique
Comme le prévoit la législation française, la précédente loi sur la bioéthique (2011) devait faire l’objet d’un nouvel examen d’ensemble par le Parlement dans un délai maximum de sept ans après son entrée en vigueur, soit cette année, en 2018. Dans ce cadre-là, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a organisé la tenue d’États généraux de la bioéthique. Après son rapport publié le 5 juin, le CCNE a rendu son avis fin septembre. Concrètement, il s’est prononcé en faveur d’un élargissement de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules. Concernant la fin de vie, il ne souhaite pas revenir sur la loi Claeys-Leonetti de 2016 qui interdit l’euthanasie et le suicide assisté.
+

© Olivier Donnars I CIRIC