Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/7

Lui sourire

Cela semble logique, naturel, le B.A. à BA! Pourtant il arrive qu'on perde le sourire dans des périodes de stress, d'énervement ou de fatigue. Dans ces moments-là, un enfant peut se sentir rejeté, délaissé, voire même culpabiliser s'il s'imagine être la source de la contrariété. A l'inverse, un parent souriant, détendu, transmet son amour de manière directe et fait comprendre à l'enfant que ce dernier est une source de bonheur.
2/7

Le prendre dans ses bras

La puissance des câlins n’est plus à démontrer. Amour, soutien, réconfort, sécurité, sont autant de bienfaits ressentis par l’enfant étreint par ses parents. Il suffit parfois de quelques minutes pour que l’enfant reprenne force et courage, ou oublie sa colère. Lui témoigner ainsi votre amour prouve que vous êtes disponible pour lui. En revanche, lorsqu’un enfant, ou un adolescent, ne veut plus de câlins, inutile de s’imposer.
3/7

Passer des moments de qualité avec lui

Créer des moments en tête-à-tête avec un enfant, surtout lorsque vous en avez plusieurs, est pour lui une immense preuve d’amour. Cela montre que vous prenez du temps pour lui, que vous cherchez à le connaître, que vous êtes bien en sa compagnie. Nul besoin d’organiser de grandes choses. Au quotidien, cela peut être de lire une histoire, faire un gâteau, des courses ou une partie de jeu.
4/7

L’écouter, vraiment

Votre présence aimante passe aussi par la simple écoute. Être attentif lorsqu’il raconte sa journée, son menu à la cantine ou sa dispute avec un petit copain est une façon de montrer que vous l’aimez et qu’il a de l’importance à vos yeux. Posez des questions ouvertes, regardez-le dans les yeux, intéressez-vous à ses goûts et ses sentiments du moment…
5/7

Lui faire des surprises

La préméditation, lorsqu’elle est orientée vers le bien de l’autre est une preuve d’amour. Elle suppose de prendre du temps pour mettre au point une petite organisation rien que pour lui. Venir le chercher plus tôt à la sortie de l’école, inviter son meilleur copain à déjeuner ou lui envoyer une petite carte sans raison sont autant de manière de le surprendre agréablement. Et il est certain qu’il ne manquera pas de remarquer ces attentions délicates, et d’en être profondément touché.
6/7

Lui exprimer votre fierté

La fierté de ses parents a beaucoup d’importance pour un enfant. Il la recherche parfois désespérément. Prononcer « je suis fier de toi » lorsqu’il a réussi quelque chose ou fait une bonne action, aussi minime soit-elle, remplit de manière conséquente son réservoir affectif, et en même temps sa confiance en soi.
7/7

Fixer des limites

Un enfant ne comprend pas tout de suite que ses parents fixent des limites pour son bien. Mais en grandissant, il réalise que si on lui interdit de mettre les mains sur la cuisinière, c’est pour éviter qu’il ne se brûle, c’est un acte d’amour. De même poser des règles claires quant à l’usage des écrans, des téléphones portables, ou toute autre chose, c’est une manière de les protéger, et donc de les aimer.