6 / 7
L'adoration des mages, vers 1481, Musée des Offices, Florence (Italie)
"Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : “Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui.“" (Mt 2, 1-2) Œuvre inachevée, cette toile avait été commandée pour le couvent de San Donato a Scopeto (Italie). À l’image de la Cène, le peintre porte ici une attention toute particulière aux émotions de l’âme des personnages. Au centre, la Sainte Famille est entourée des rois mages, eux-mêmes suivis par tout un cortège de différents personnages. Jamais auparavant les peintres ont représenté une telle foule autour de la crèche. Le peintre campe une scène agitée où les adorateurs sont en stupeur face à la nature divine qui vient de se révéler. La composition aurait-elle déplu aux moines du couvent ? Quoiqu’il en soit, Léonard de Vinci abandonnera son œuvre après sept mois de travail.
+

© Domaine public