10 / 15
Colette vient du grec « niké et laos » signifiant « victoire et peuple ». Colette de Corbie est une sainte du XVe siècle. Elle doit son nom à saint Nicolas de Myre. Après plusieurs tentatives chez les bénédictines puis chez les clarisses, où elle juge la vie trop douce, pas assez austère pour elle, Colette choisit l'état de recluse et se fait emmurée dans une cellule contre la collégiale Saint-Étienne. Mais trois ans plus tard — « trois ans de pur bonheur » dira-t-elle — une voix du ciel lui dit de réformer l’ordre des clarisses. Les fondations se multiplieront rapidement : en France, en Savoie, en Espagne et en Flandre, à Gand où elle rend son âme à Dieu le 6 mars 1447. Canonisée en 1807, ses reliques sont vénérées au couvent des clarisses de Poligny, dans le Jura. On dit des Colette qu’elles sont volontaires et vaillantes.
+

© Shutterstock