Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/12
La première épître de saint Jean : cette lettre nous partage la bouleversante révélation que "Dieu est Amour" ! Qu’il "nous a aimés le premier" ! Et que la meilleure manière que nous ayons de lui rendre son amour est de nous aimer les uns les autres comme il nous a aimés. La meilleure traduction est celle d’Emile Osty et Joseph Trinquet aux Éditions Points . © Renata Sedmakova/Shutterstock
2/12
Les Fioretti de saint François d’Assise : un petit ouvrage qui rappelle qu’un « saint triste est un triste saint » comme aurait dit saint François... de Salles. Les anecdotes, miracles et histoires merveilleuses de la vie du Poverello y sont racontées de manière brèves et délicieuses. Francisco de Zurbaran, saint François en extase, 1658 © Wikimédia
3/12
Les plus belles lettres de sainte Thérèse de Lisieux : « Je ne puis craindre un Dieu qui s’est fait pour moi si petit… Je l’aime !… Car Il n’est qu’amour et miséricorde ! ». Bien-sûr, il faut avoir lu Histoire d’une âme. Mais plus hautes encore, plus fortes, plus poignantes sont les lettres écrites par Thérèse les deux dernières années de sa courte vie. © Facebook/ S.Teresa do Menino Jesus
4/12
Les Œuvres poétiques et dramatiques de Charles Péguy : ne serait-ce que pour « Le mystère de la charité de Jeanne d’Arc », ce volume de la Pléiade doit figurer parmi les indispensables de nos bibliothèques. Les textes de Péguy sont comme une mer de grandeur qui déferle sur la grève de nos médiocrités : irrésistible. © Wikimédia
5/12
La nuit obscure de saint Jean de la Croix : « Ce que je me suis proposé dans cet écrit, c'est d'expliquer cette nuit de la contemplation à beaucoup d'âmes qui s'y trouvaient et qui n'en avaient pas connaissance ». Au long de ce chef-d’oeuvre de la poésie mystique, la découverte du chemin qui mène l’âme de la nuit spirituelle à l’union avec Dieu. Vorstermann, gravure, saint Jean de la Croix XVIIe siècle. © Leemage
6/12
Les confessions de saint Augustin : un des plus grands chefs-d’oeuvre littéraires de tous les temps. Le récit d’une conversion qui entraîne le lecteur à voir comme Dieu voit pour vivre comme Dieu veut. Sandro Botticelli, Saint Augustin dans son cabinet de travail, 1480. © Wikimédia
7/12
Les épîtres de saint Paul : converti sur les chemins de Damas, saint Paul a consacré sa vie à l’apostolat par l’exhortation et l’écriture de ses célèbres lettres aux premières communautés chrétiennes. Ses exhortations demeurent toujours aussi inspirantes. À lire aussi dans la traduction d’Osty et Trinquet aux Éditions Points. Valentin de Boulogne, Saint Paul écrivant ses épîtres. © Wikimédia
8/12
Les psaumes 1918-1953 de Paul Claudel : la plume profonde de Claudel alliée à la transcendance et à la beauté des psaumes de David ne pouvait qu’engendrer un chef-d’oeuvre littéraire et spirituel. C’est fort, très fort. © Wikimédia
9/12
Les 150 psaumes de David : les psaumes sont des poèmes de supplication, de repentir, d’action de grâce et de louange adressés à Dieu dans toutes les situations de la vie humaine, du plus profond désespoir à la plus vive allégresse. Ils sont devenus la base de la prière de l’Église.
À lire plutôt dans la Traduction officielle pour la Liturgie afin de pouvoir ensuite mieux les chanter. © Zvonimir Atletic/Shutterstock
10/12
Les quatre Évangiles : la traduction de sœur Jeanne d’Arc, O.P. est une version très proche du texte original en grec. Elle permet de retrouver toute la force des tonalités de la voix de Jésus, comme si on l’entendait pour la première fois. À lire et à relire en continu, à raison d’une demi-heure par jour. Le Christ en gloire entouré du tétramorphe, XIe siècle, tympan de l'église Saint Julien, Mars sur Allier (58), Bourgogne © Henri GAUD / CIRIC
11/12
Saint François de Sales, saint patron des journalistes. © Wikimédia
12/12
Quitter Dieu pour Dieu, de James Haggerty : le seul ouvrage du XXIe siècle de cette liste ! Il s’agit d’une invitation bouleversante à atteindre le plus haut degré de l’amour de Dieu par le chemin de crête de l’amour du prochain. L’essentiel du christianisme offert d’une manière sublime qui donne envie d’en être. Fra Angelico, Le sermon sur la montagne, 1437 © Cathopedia