7 / 10

Lors de ce même discours :

« Chaque fois que nous acceptons un pot-de-vin et que nous le mettons dans notre poche, nous détruisons notre cœur, notre personnalité et notre pays. S’il vous plaît, ne prenez pas goût à cette chose sucrée qui a pour nom la corruption ».

+

© Antoine Mekary | Aleteia | I.Media