3 / 10

Le 21 mars 2015, en visite dans l’un des quartiers les plus populaires de Naples où sévit la Camorra :

« Tous, nous avons la possibilité d'être corrompus et de glisser vers la délinquance. Ceux qui prennent la voie du mal volent un morceau d'espérance à eux-mêmes, à la société, à tant de gens honnêtes, à la bonne réputation de la ville, à son économie. […] Comme un animal mort pue, la corruption pue et une société qui est corrompue empeste ».

+

© Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA