11 / 13
Vladimir : (2/2) Et c’est à Constantinople que les ambassadeurs sont comblés, par la splendeur de la liturgie, l'encens projeté vers le ciel par de lourds encensoirs, l'or des icônes, les hymnes célestes : "Nous ne savions plus si nous étions au ciel ou sur la terre ! C’est là que Dieu demeure avec les hommes!" Vladimir se fait donc baptiser avec tous ses sujets en 988, prend le nom de Basile, et reçoit pour épouse une princesse byzantine.
+

© Pixabay